Milieu de partie Psb

Milieu de partie psb

Les Blancs jouent Cb5

Dans sa volonté d »empêcher b4, les Noirs pourraient jouer c5 et a5. L’avantage de cet étau (c5 et a5) est en effet de ralentir la poussée b4 (si les Blancs le veulent jouer b4 ils le pourront en préparant cette poussée). Une autre idée pourrait être poursuivie, à savoir exploiter la case b5 devenue forte par les poussées noires en a5 et c5. Le mieux étant d’installer un cavalier en b5.

Milieu de Partie psb

On voit mieux ici l’avant poste en b5, case occupée par le cavalier. l’idée de cet article est de présenter l’exploitation de cette case b5 forte, en y installant un cavalier.

Parties diverses

Cliquez sur les … pour accéder aux parties d’illustration !

Milieu de partie psb

La colonne ouverte

Téléchargez définitions colonne ouverte et semi ouverte

 

La colonne semi ouverte

Téléchargez définitions colonne ouverte et semi ouverte

Le pion passé

Pachman,Ludek – Opocensky,Karel

Kosice 1961

1.c4 e5 2.¤c3 ¥b4 3.g3 ¤e7 4.¥g2 0–0 5.¤f3 d6 6.0–0 c5 7.d3 ¤bc6 8.¥d2


Position après 8.¥d2

Les Blancs ont leur position de base. On est bien dans une position standard blanche (PSB). 8¥xc3 9.¥xc3

Position après 9.bxc3

Si 9.bxc3 on passe dans une psb « b » avec exploitation de la colonne « b », on l »aura compris.

1ère idée = exploiter la colonne « b» avec les Tours.

2è idée = jouer au centre en préparant la poussée d4, l’ouverture de ligne devrait favoriser les blancs avec leur paire de fous.

3è idée = fusionner les deux idées en jouant sur l’aile dame et au centre !

9…f5 les Noirs jouent Sur l’aile roi 10.¦b1 Très classique pour ensuite jouer sur l’aile dame! 10…a5 11.a3 a4


Position après 11…a4

Encore une réponse classique, afin d’arriérer le pion b2, soit les Blancs ne jouent pas b4 et leur plan sur l’aile tombe à l’eau, soit ils jouent le coup de la partie (b4) et se retrouvent avec a3 isolé 12.b4 axb3 13.£xb3


Position après 13.£xb3

Dans cette position les Blancs se retrouvent avec a3 isolé, mais il ont comme cible claire et intéressante le pion b7. 13…f4 les Noirs tentent leur chance sur l’aile roi. 14.e3 force les noirs à prendre une décision, au passage les blancs contrôlent d4 ¥f5 15.¥b2 d3 était en l’air fxe3 16.fxe3 £d7 17.¤g5 h6 18.¤e4 ¥e6 19.¦xf8+ ¦xf8 20.£c2 ¤c8 21.¤f2 ¦f7 22.¥c1 £c7 23.¥d2 ¢h8 24.¤e4 ¤d8 25.a4 ¥d7 26.¤c3 ¥c6 27.¥h3


27.¥xc6 £xc6

¤e7 28.¤b5 £b8

Position après 28…£b8

Position après 28…¥xb5

28…¥xb5 29.cxb5 avec un beau duo de pions, qui devrait générer un pion passé à court terme!

29.a5 Les Blancs continuent leur travail sur l’aile dame avec un joli cavalier en b5 qui exploite au mieux cette case forte. 29…¤g8 30.d4 Le temps que les noirs se réorganisent les blancs ouvrent le centre afin de faire valoir leur paire de fous. cxd4 31.exd4 exd4 32.¥f4 ¥xb5?!

Position après 32…¥xb5?!

Position après 32…¦f6

[32…¦f6 33.¤xd4 et les blancs sont mieux]

33.cxb5 Et les Blancs récoltent le fruit de leur travail, avec une jolie majorité de pions avancés ! 33…£a7 34.£d2 £c5 35.£d3 £h5 36.¥g2 Les Noirs ont deux pions faibles en d6 et d4. De plus les Blancs gardent leur duo de pions « a » et « b » ainsi que la paire de fous 36…¤e6 Les Noirs préfèrent jouer actif, au prix d’un pion.

Position après 36…£c5?! 37.¦c1

37.¥xd6 ¦d7 38.¥a3 ¤g5 39.a6 la marche blanche est imparable ! 39…bxa6 40.bxa6 ¤h3+ 41.¥xh3 £xh3 42.¥c5 £e6 43.a7 £a2

44.¦b8! 1–0 Un abandon bien justifié car après

44.¦b8! Les Noirs abandonnent! 44…¦xa7 Par exemple 45.¥xa7 £xa7 46.£b3! Gagne 1–0

La marée de pions

La partie suivante même si elle ne porte pas sur une Psb, est un modèle de marée de pion.

La case forte

La pièce mal placée

 

Laisser un commentaire