La variante de léningrad

Quelques parties pour illustrer la variante de léningrad !

 

Akopian Vladimir – Vasiukov Evgeni [A87] 
Memorial A.Petrov St. Petersburg (Russia) (5), 1994

1.d4 f5 2.Cf3 Cf6 3.g3 g6 4.Fg2 Fg7 5.OO OO 6.c4 d6 7.Cc3 De8!

La position de base peut-être obtenue selon différents ordres de coups.

Après 7…De8!

Le 7ème coup noir est depuis les années 80 sur le devant de la scène grâce aux efforts de Mikhail Gurevitch et Vladimir Malaniuk7…De8! est un coup au but multiple, il soutient les possibles poussées e5 et b5, la Dame peut aussi aller en f7 menaçant le pion c4, ou alors, après les coups h6 et g5, aller en g6 et h5 avec en vue, l’attaque.

8.d5 Un carrefour important ! Même si le coup de texte est le plus populaire contre 7…De8, sont aussi joués souvent : 8.b3 ; 8.Te1 et 8.Cd5. Par contre,
8.Df3 Ca6 9.Fg5 Rh8 (ou 9…c5!?) 10.Fxf6 (10.Cd5 Cg8! fuyant l’échange) 10…Fxf6 (ou 10…exf6!?) 11.e4 e5 12.Tfe1 exd4 13.exf5 Dd8 14.Cb5 Cc5 15.Da3 Fxf5 16.Cbxd4 Fg4 17.Tad1 Dd7 et les Noirs sont préférables. Lputian-Vyzhmanavin, Irkutsk 1986.
Si, 8.e4 Cxe4 9.Cxe4 fxe4 10.Cg5 Cc6 11.Fe3 e5 12.d5 Cd4 13.Cxe4 Ff5 =
Si, 8.Fg5 e5 9.dxe5 dxe5 10.Cd5 Cxd5 11.cxd5 e4 12.Cd4 Df7 et les Blancs ont des problèmes ; Thébault-Santo-Roman, Cannes 1988
Enfin, si 8.Dc2 e5 9.dxe5 dxe5 10.e4 Cc6 11.Fe3 f4!? 12.gxf4 Ch5 13.Cd5?! exf4 14.Fc5 Tf7 15.Cg5 b6 16.Cxf7 Dxf7 17.Da4 Fd7 avec un clair avantage, Reilein-Zysk, Munich 1987.
8…Ca6 9.Tb1 9.Cd4 est une alternative importante. 9…Cc5 !? Une nouvelle idée. Si, 9…Fd7 10.b4 c6 11.dxc6 bxc6 ou 11…Fxc6 et le Cavalier est mal placé contre l’attaque blanche. 10.b4 Sinon les Noirs jouent 10…a5 freinant l’expansion à l’aile-dame.10…Cce4 11.Fb2 e5 12.dxe6 Fxe6 13.Cxe4 fxe4! 14.Cd2 Ff5 15.e3 De6 16.Cb3!? Les Blancs ne sont pas obligés de sacrifier le pion, mais si ; 16.Dc2 Tae8 17.Cb3 Fh3 est bon pour les Noirs. 16…Dxc4 17.Tc1 Df7 18.Fxf6 Fxf6 19.Dc2 c6 20.Fxe4 Fe6 La paire de Fous donne un léger avantage aux Noirs. 21.Tb1

Après 21.Tb1

21…Tae8 21…Tac8! est bien plus fort, par exemple ; 22.Tfd1 c5! 23.Txd6 cxb4 24.De2 Fe5 25.Tdd1 Fc3 =+ 22.Fg2 Ff5 23.e4 Fe6 24.Dd2 Td8 25.f4 Rh8 26.Rh1 26.f5!?26…Fg7 27.De3 Il est trop tard pour, 27.f5? gxf5 28.exf5 Fxf5 29.g4 Fxb1 30.Txf7 Txf7 -/+ 27…b6 28.Tfd1 c5 29.a3 Tfe8 30.Df3 Dd7 31.Td2 Da4 32.Dd1 Tb8 32…Dxa3! 33.e5 (33.bxc5 bxc5 34.e5 Tb8 -/+) 33…Dxb4 34.Cd4 Dxd2 35.Dxd2 dxe5 36.fxe5 Fxe5 -/+ 33.Txd6 Dxa3 34.e5 34.bxc5! bxc5 35.Cd2 Txb1 36.Dxb1 Db4 37.e5 est meilleur.34…Ff8 35.Td2 Ff5 36.Ta1 Dxb4 37.Txa7 c4 38.Cd4 c3 39.Cc6 Dc5 40.Tdd7 1-0… … L’horreur ! Les Noirs sont gagnants mais perdent au temps !! La fin pourrait-être : 40…c2! 41.Txh7+ Rg8 42.Dc1 Tbd8! 43.Cxd8 Txd8 44.Ff3 Td1+ 45.Fxd1 Fe4+ gagne.

L’attaque à l’aile-dame n’est pas le seul plan pour les Blancs, ils peuvent aussi jouer en vue d’un rapide e4. Les Noirs doivent être en alerte pour ne pas tomber dans une position inférieure.

 

S, Pedersen – V, Malaniuk [A87]
It (open)(1) Capelle la Grande, 1995

 1.d4 f5 2.c4 Cf6 3.Cc3 g6 4.g3 Fg7 5.Fg2 d6 6.Cf3 0-0 7.0-0 De8 8.d5 Ca6 9.Cd4 Fd7 10.e4 fxe4 11.Cxe4 Cxe4 12.Fxe4 c6

Après 12…c6

13.h4 L’idée est claire… Les Blancs visent le mat ! Les Noirs doivent organiser un rapide contre-jeu au centre pour ne pas succomber. Des approches plus tranquilles sont aussi possibles : (étudiez les plans et les idées des variantes suivantes, ils vous serviront souvent)
13.Fe3 Cc7 14.Dd2 c5 15.Ce2 b5 16.Tac1 [16.cxb5 Ff5 17.Fg2 Dxb5 18.Cc3 Dd3 19.Tfd1 Dxd2 20.Txd2 h6 21.Tc1 Tab8] 16…bxc4 17.Txc4 a5 18.b3 Fb5 19.Tcc1 Db8 20.Tfe1 a4 
13.Fg2 Cc7 14.Fe3 c5 15.Ce2 b5 16.b3 Fxa1 17.Dxa1 bxc4 18.bxc4 Ff5 19.Fh6 Tf7;
 
13.Tb1 Cc7 14.Fe3 c5 15.Ce2 b5 16.b3 Df7 17.Dd2 Ce8 18.Cc3 Cf6 19.Fg2 bxc4 20.bxc4 Tfb8 21.h3 Ff5 22.Txb8+ Txb8 23.g4 Fc8 24.Tb1 Txb1+ 25.Cxb1 h5 26.g5 Cd7 27.Da5 Cb6 28.Cd2 e6 29.dxe6 Fxe6;
13.Te1 Cc7 14.Fe3 c5 15.Ce2 b5 16.cxb5 Cxb5 17.Tb1 Tb8 18.Dd2 Df7;
 
13.Fg5 Cc7 14.Dd2 e5 15.Ce2 cxd5 16.cxd5 Fh3 17.Tfc1 Dd7 18.f3 Tf7 19.Fe3 Ce8;
 
13.dxc6 bxc6 14.Tb1 Cc7 15.Fg2 e5 16.Cb3 d5 17.cxd5 cxd5 18.Fe3 d4;
 
Dans toutes ces variantes les Noirs ont des ressources. 13…Cc7 14.h5 e5 15.h6? Un très mauvais coup. La décision correct était ; 15.dxe6 Cxe6 16.Cxe6 Fxe6 17.hxg6 hxg6 18.Dc2 Ff5 avec une position équilibrée. 15…Ff6 16.Cc2 cxd5 17.cxd5 De7 18.Dd2?! Tac8 Les Noirs ont maintenant un jeu facile, les Blancs ayant des problèmes à terminer leur développement. 19.f3 Ca6 20.g4? Un autre mauvais coup. 20.b4 empêchant …Cc5. 20…Fh4 21.De2 Cc5 22.Fe3 Fg5 23.Rg2 Ff4! 24.b4? Une faute tactique dans une position perdante. 24…Cxe4 25.fxe4

Après 12…c6

25…Fb5 0-1

Intéressons-nous à un étrange huitième coup blanc …

Stohl Igor – Topalov Veselin [A87]

It Burgas (Bulgaria), 1992

1.c4 f5 2.Cf3 g6 3.g3 Cf6 4.Fg2 Fg7 5.0-0 0-0 6.Cc3 d6 7.d4 De8 8.Cd5 Les Blancs acceptent les pions doublés et bloquent apparemment leur Fou en g2, mais la pression sur la colonne c et le controle des cases e6 et c6 contre-balance ce désavantage. 8…Cxd5 9.cxd5 Db5 10.Cg5 Le plus violent !

 

Après 10.Cg5

10…h6! Maintenant considéré comme le meilleur. 10…h6! force les Blancs à déclarer leurs intentions. 11.a4 Dc4!? 12.Ce6 Fxe6 13.dxe6 d5! Empêche les Blancs de jouer e4 et cerne le pion e6. Les Blancs doivent maintenant chercher du contre-jeu sur l’aile-roi ou tenter de repousser la Dame noire, suivit d’une attaque sur cette aile-dame.14.Fe3 c6 15.Dd2 Ca6! Si les Noirs défendent le pion h6, les Blancs jouent Tfc1 suivit de b4, b5. 16.Fxh6 Db4 17.Df4 Fxh6 18.Dxh6 Tf6 Les Blancs ont gagnés un pion, mais ils ne peuvent empêcher d’en perdre un eux-même. 19.Df4 Tc8! Les Noirs ne doivent pas se précipiter à prendre en e6. Ce coup prépare …Cc7. 20.Tfc1 Cc7 21.Tc2 Rg7 22.e3 Cxe6 23.Df3 Th8 Après avoir regagné le pion, l’attaque est dirigée sur l’aile-roi blanche. 24.h4?! Il valait mieux jouer 24.Dd1 avec l’idée de jouer Tc3-b3.24…g5 25.hxg5 Cxg5

Après 25…Cg5

26.Df4 Th5! Un bon jeu d’attaque ; ce n’est pas le Roi noir qui est exposé ! 27.Rf1 Db3 28.Te2 Dd3 29.Tae1 Tfh6 30.g4!? fxg4 31.Dxg4 Rf7 32.f3 Ch7 33.Df4+ Cf6 34.Rg1 Tg6 35.Tf2 Tg7 36.b4 Dh7 37.Rf1 Th2 0-1 Les Blancs ne peuvent empêcher, …Thxg2.

Les principaux plans dans la Hollandaise variante de Léningrad

 

1) La poussée …e5

Tukmakov-M.Gurevich, URSS1982

Les Blancs mènent leurs opérations sur l’aile-dame et les Noirs réagissent au centre par :

12…e5 Puisque les Noirs menacent le Cavalier et que les Blancs ne doivent pas le retirer pour ne pas perdre la pression sur c6, le prochain coup est le plus fort.13.dxe6 « en passant » 13…Cxe6 14.Cb3 Cg4 15.Fb2 Ce5 Avec des chances pour les deux camps.

2) Le jeu sur l’aile-roi

 

Langeweg-S.Pedersen, Forli 1991

Les Blancs viennent de jouer 10.c4 et s’ils peuvent poursuivre par d5 suivit de e4, le pion e7 sera exposé. Avec le pion blanc en d5, si les Noirs jouent …e5, les blancs prennent en passant et réouvrent la diagonale du Fg2. C’est pourquoi ici, les Noirs sont très heureux de jouer : 10…e5! 11.dxe5 Il vaut peut-être mieux jouer e4 pour garder la tension centrale. 11…dxe5 12.e4 Maintenant les Blancs menacent de jouer 13.exf5 et si les Noirs prennent en e4, ils resteront positionnellement inférieurs. Heureusement, les Noirs peuvent saisir l’oportunité de lancer une attaque à l’aile-roi. 12…f4! Si maintenant 13.gxf4 les Noirs répondent par la manoeuvre standard 13…Ch5! et si 14.fxe5 Cf4 ! suivit de …Fg4 et peut-être …Td8. Les pièces noires ont de bonnes cases et les Blancs ont des difficultés pour organiser la défense. Il peut suivre : 13.b4 fxg3 14.hxg3 Cg4! 15.b5 Cd4 16.Fa3 Tf7 17.Cb3 Fe6 -/+ Toutes les pièces noires sont placées pour continuer l’attaque

3) Le jeu sur l’aile-dame

Et oui, la défense Hollandaise est une ouverture flexible ! Jouer sur l’aile-dame commence souvent par la fermeture du centre …c5 suivit de l’attaque de la base de la chaîne de pions blancs (normalement c4) par …b5 (et quelquefois …a5 …a4). Dans la finale, le pion c4 est plus facile à attaquer que la base de la chaîne de pions noirs e7.

Larsen-Yrjola, Espoo Z 1989

Les Blancs viennent de jouer 11.b3 pour terminer leur développement sans révéler leurs intentions. 11…Cc7 12.Fb2 c5! Joué seulement après …Cc7 pour empêcher Cdb5.13.Cc2 b5 14.cxb5 Cxb5 15.Cxb5 Fxb5 16.Ca3?! 16.b4! 16…a5! 17.Cxb5 Dxb5 18.a4 Db4 19.Dc2 Ce4! 20.Fxg7 Rxg7 21.Tfc1 Dd4 22.Fxe4 fxe4 23.Db2 Dxb2 24.Txb2 Tf5 et les Noirs ont une meilleure finale.

4) Les Blancs ouvrent le centre

Diagramme

10.e4 fxe4 11.Cxe4 Cxe4 12.Fxe4 Si les Noirs n’opposent rien de particulier, les Blancs continueront leur attaque sur l’aile-roi tout en pressionnant le pion e7. Les Noirs doivent réagir au centre. 12…c6! Si les Blancs se développent tranquillement par 13.Fe3, le mieux pour les Noirs est de poursuivre par le plan déjà vu, 13…Cc7 suivit de …c5 et …b5. Par contre ce plan est trop lent si les Blancs continuent comme ici par,13.h4!? Cc7 14.h5 e5!? 15.dxe6 Cxe6 16.Cxe6 Fxe6 17.hxg6 hxg6 18.Dc2 Ff5Le jeu est égale.

5) Les Blancs attaquent l’aile-dame

Diagramme

En jouant 11.b4 les Blancs se préparent à jouer 12.dxc6 bxc6 13.b5, mais les Noirs résolvent le problème de manière tactique. 11…Cxb4 12.Txb4 12.Cxf5!? gxf5 13.Txb4 est peut-être mieux. 12…c5 13.Txb7 cxd4 14.Cb5 Dc8! 15.Tc7 Db8 16.Tc6 Ce4!Et les Noirs sont mieux.

Avant de refermer ce chapitre, sachez que les Blancs peuvent utiliser différents ordres des coups perturbateurs, par exemple : Retarder le coup c4, gêner la formation deLeningrad au moyen d’un développement précoce du Fc1 en g5, lancer une attaque directe dans l’ouverture avec un rapide h2-h4, etc.

Voyons rapidement quelques possibilités afin d’éviter les mauvaises surprises :

1.d4 f5 2.c4 Cf6 3.Cc3 g6?! 4.h4!? Fg7 5.h5 Cxh5 6.e4 Cf6 7.Fd3 d6 8.Cf3 Cc6 9.exf5 gxf5 10.d5 Ce5 11.Cd4! c5 12.Cxf5 Cxd3+ 13.Dxd3 Fxf5 14.Dxf5 Dd7! 15.Dh3!, etc. Mieux vaut temporiser après : 1.d4 f5 2.c4 Cf6 3.Cc3 par le flexible3…d6 et seulement si les Blancs jouent 4.Cf3 ou 4.g3, répondre par 4…g6.

1.d4 f5 2.Cf3 Cf6 3.Fg5, prive encore les Noirs de la formation standard de laLéningrad. 3…e6 4.Cbd2 Fe7 5.Fxf6 Fxf6 6.e4 OO ou 6…d6 ou 6…fxe4!?, etc.

1.d4 f5 2.g3 Cf6 3.Fg2 g6 4.c3 avec l’idée de jouer sur la diagonale a2-g8. 4…Fg7 5.Db3 Cc6! 6.Ch3 e6 7.Cd2 ( mieux 7.Fg5! ) 7…d6 8.Cf4 De7,etc.

Les Blancs peuvent jouer aussi un rapide b3. 1.d4 f5 2.g3 Cf6 3.Fg2 g6 4.b3 Fg7 5.Fb2 OO 6.Cd2 d6 7.Cgf3 Cc6! 8.OO De8 9.Te1 h6 10.c4 e5,etc.

Laisser un commentaire