Gambit Staunton (Débutants/Généralités)

Ce gambit prit son nom lorsque Howard Staunton le joua contre Horwitz en 1847. L’idée de base du sacrifice de pion est de tenter de tirer avantage du premier coup noir1…f5 qui, en affaiblissant les parages du roque, expose le Roi noir.
Howard Staunton (avril 1810 – juin 1874) fut champion du monde (non officiel), auteur de quelques ouvrages et rédigea de nombreux articles dans les journaux. Son nom reste aussi lié à un style de pièces d’échecs encore utilisées de nos jours. Howard StauntonC’est à partir de 36 ans qu’il commença à s’intéresser sérieusement au jeu d’échecs. En 1838 il joua plusieurs parties contre le Capitaine William Evans, l’inventeur du gambit Evans, en 1842 il joua de très nombreuses parties contre John Cochrane, en 1843,Staunton perdit un court match contre le champion de FrancePierre de Saint Amant, en visite à Londres, par 3.5-2.5.  Cependant, un match retour se déroula à Paris, du 14 novembre au 20 décembre 1843, au Café de la Régence et cette foisStaunton remporta la confrontation par un décisif 13-8. Londres devint alors la capitale mondiale du jeu d’échecs et Staunton fut reconnu comme le champion du monde, de 1843 à 1851.D’une certaine manière, le style de Staunton laisse aussi présager du jeu d’échecs moderne, surtout avec la nouvelle ouverture pour l’époque, 1.c4 le début Anglais, nommé ainsi à cause de son utilisation par Staunton durant la période 1840-50.
1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Jouer directement 3.f3 n’offre rien aux Blancs. Néanmoins et comme souvent en pareils cas, si les Noirs ne prennent pas en f3, le Cavalier g1 risque de piaffer longtemps sur sa case initiale. En revanche, prendre en f3 est très dangereux, par exemple

Feicht,A – Panchenko,A (2490)
Giessen (1), 1995

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.f3 exf3?! 4.Cxf3 Cf6 5.Fd3 e6 6.Cg5 g6 7.Cxh7! Txh7 8.Fxg6+ Tf7 9.0-0 Fg7 10.g4 [10.Fg5! avec un avantage décisif !] 10…De7 11.g5 Rd8 12.Fxf7 Dxf7 13.Dd3 Dg8 14.gxf6 Fxf6+ 15.Rh1 Fe7 16.Tg1 Df8

17.Fd2 b5 18.Cc3 Fb7+ 19.d5 b4 20.Taf1 De8 21.Dh7 bxc3 22.Tg8 Fxd5+ 23.Rg1 Fc5+ 24.Tf2 Fxf2+ 25.Rxf2 Dxg8 26.Dxg8+ Re7 27.Dg7+ Rd6 28.Dxc3 e5 29.Da3+ Re6 30.Dh3+ Rd6 31.Dd3 Rc6 32.c4 Fe6 33.b4 Rb7 34.b5 a6 35.De4+ c6 36.b6 Rxb6 37.c5+ Rb7 38.Fa5 d6 39.Db4+ Rc8 40.Db6 1-0

 

De May – O’Kelly de Galway,A
Brussel, 1935

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.f3 d5 [D’autres coups sont possibles aussi comme 3…e5!? ou  même le simple 3…Cf6] 4.fxe4 dxe4 5.Fe3 Cf6 6.c4 e5 7.Cc3 exd4 8.Dxd4 Dxd4 9.Fxd4 Fe7 10.0-0-0 Ff5 11.Fxf6 Fxf6 12.Cxe4? [Cette idée basée sur le clouage sera réfutée avec élégance.] 12…Fxe4 13.Te1 Fg5+ 14.Rd1 0-0! 0-1 Si 15.Txe4 pour récupérer la pièce, alors 15…Txf1+ gagne.

Après 3.Cc3, si maintenant 3. … d5? les Blancs poursuivent par 4.Dh5+ g6 5.Dxd5 et si 5…Dxd5 6.Cxd5 Rd8 7.Ff4 et les Noirs n’ont pas de manière satisfaisante de défendre le pion c7, les Blancs ont un clair avantage.

Si les Noirs jouent 3…Cf6, les Blancs répondent par 4.Fg5 avec l’idée si 4…d5? 5.Fxf6 exf6 (5…gxf6 6.Dh5+-) 6.Dh5+ g6, 7.Dxd5 Dxd5 8.Cxd5 et les Blancs gagnent le pion f6 ou c7 avec un avantage décisif.

Déjà à l’époque, les analyses donnaient 4…Cc6 comme la suite correcte. Par contre, la variante donnée ensuite, 5.Fxf6 exf6 (Si 5…gxf6?? 6.Dh5 mat!) 6.Cxe4 avec le jugement « égalité », est fausse. Il suffit de continuer par 6…De7 7.Dh5+ g6 8.De2 Cxd4 9.Dd3 d5 10.Dxd4 Dxe4+ 11.Dxe4+ dxe4 et les Noirs, qui restent avec un bon pion de plus et la paire de Fous, sont gagnants.

Moins pire pour les Blancs seraient de continuer par 6.d5 (au lieu de 6.Cxe4), puis par exemple, 6…Ce5 7.Dd4 Fe7 8.Cxe4, mais je n’ai pas trouvé de parties significatives sur ce thème.

Nous avons vu que 3.f3 n’offrait rien aux Blancs, mais le jouer un coup plus tard ne semble pas améliorer beaucoup l’idée blanche.

Wilson – Morss
US13P05, 1993

Jeff Wilson est un maître USCF de l’Illinois. 1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.f3 [au lieu de4.Fg5] 4…d5 5.fxe4 dxe4 6.Fg5 Ff5 7.Fc4 Cc6 8.Cge2 Dd7 [8…e5?! 9.0-0] 9.0-0 e6 10.De1 0-0-0 11.Td1 Ca5 12.Fb3 [12.Fb5 c6 13.Fa4 Cc4 14.d5 (14.Fb3 Cxb2 15.Tb1 Cd3 est compliqué mais les Noirs ont une meilleure position, par exemple 16.cxd3 exd3 17.Cg3 Dxd4+ 18.Tf2 Fc5 19.Tbb2 Cg4!) 14…Fc5+ 15.Rh1 Schultz-Wille, Germany 1957.] 12…Cxb3 13.axb3 h6 14.Fe3 [14.Fh4 Fd6 ou si 14.Ff4 Cd5] 14…Cg4 15.Cg3 Fd6 16.h3 Cxe3 17.Dxe3 Fxg3 18.Dxg3 Dc6

La case c6 est un bon poste pour la Dame noire dans le Staunton avec 4. f3 d5, elle défend le pion e4 et lorgne sur c2. Les Noirs doivent avoir l’avantage dans la position du diagramme ci-dessus. Par contre, 18…e3?! 19.d5 Fxc2 20.Tc1 Fd3 (20…Fxb3? 21.Cb5)21.Tfd1 Fa6 22.Dxe3 favorisent les Blancs.

19.De3 Td6 20.Tfe1 Thd8 21.g4? Fg6 22.Cxe4 Dxe4 23.Dxe4 Fxe4 24.Txe4 c5 25.c3 cxd4 26.Tdxd4 Les Blancs ont décidé de jouer une finale de Tours et pions afin d’augmenter les chances d’annuler. En revanche, la finale de Roi et pions après26.Texd4 Txd4 27.Txd4 Txd4 28.cxd4 Rd7 est gagnante pour les Noirs. 26…Txd4 27.cxd4 Rd7

Les Noirs ont de meilleurs pions, un Roi plus actif et, avec l’arrivée de la Tour en c8, une Tour plus active. Le tout offre de bonnes chances de gain aux Noirs.

28.Rf2 Tc8 29.Tf4 Tc2+ 30.Re1 Re7 31.Te4 Rd6 32.Tf4 Txb2 33.Tf7 Txb3 34.Txg7 a5 35.Rd2 a4 36.Rc2 b5 37.h4 Th3 38.Tb7 Rc6 39.Te7 Rd5 Toutes les finales de Tours ne sont pas nulles ! 0-1

Contre le gambit Staunton, parfois, les Noirs seront confrontés à quelques coups blancs très agressifs. En voici un :

Morariu,I (2050) – Petrenko,S (2115)
Duisburg (6), 1992

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.g4?! la variante Tartakower 4…h6! 5.g5 hxg5 6.Fxg5 d5 7.f3 Ff5 8.Fg2 Cc6 9.Fxf6 exf6 10.fxe4 dxe4 11.d5 Ce5 12.Cxe4 Fxe4 13.Fxe4 f5! Attention au retour de flamme, ça va faire mal !

14.Fg2 Dh4+ 15.Rf1 Df4+ 16.Cf3 Cg4 17.De2+ Rd8 18.Te1 Fc5 19.d6 Ce3+ 20.Rg1 cxd6 0-1

 

Mateuta,G (2409) – Berg,E (2456)
EU-ch U20 Aviles (10), 26.08.2000

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.De2!? Les Blancs veulent ainsi  récupérer sans tarder leur pion sacrifié. 6…Cf7 7.Fxf6 D’une manière générale, lorsque les Blancs décident de regagner le pion, ils le font toujours en échange de la paire de Fous. 7…exf6 8.Cxe4 Fb4+!? Berg innove puisque ce coup n’avait jamais été joué.9.c3 Fe7 10.d6 cxd6 11.0-0-0 0-0 12.Dh5 g6 13.Dd5 f5 14.Cg3 Tb8 15.h4 Fxh4 16.Cf3 Fxg3 17.fxg3 b5 18.Dd4 Fb7 19.Fd3 Te8 20.Txh7? Difficile d’affirmer ce que les Blancs cherchaient à obtenir avec ce sacrifice de Tour, mais ils ne trouveront même pas un perpétuel. 20…Rxh7 21.Fxf5 gxf5 22.Th1+ Rg8 23.Df4 Fxf3 0-1

Parker,J (2400) – Marusenko,P (2235)
London (10), 1994

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.Dd4 Cf7 7.h4!? Le choix des Blancs se porte soit sur le coup du texte, soit sur 7.Fxf6, que nous verront plus tard. Ici la suite est pratiquement forcée. 7…c6 8.0-0-0 Db6 9.Fxf6 gxf6 10.Dxe4 Dxf2 11.Cf3 Fh6+ 12.Rb1 De3 La position de base de cette variante dans laquelle il faut trouver une place pour la Dame blanche.

13.Dg4?! d6 14.Dh5 Df4 15.dxc6 bxc6 16.Da5 Fd7 17.Fd3 Tb8 18.a3 De3 19.Fc4 Ce5 20.Cxe5 fxe5 Les Blancs n’ont rien obtenu, le Roi noir n’est même pas en danger et les 200 points Elo de plus ne suffiront pas à J, Parker pour sauver la partie. 21.Ca4 Dxa3 22.Dc7 Db4 23.Fe2 Tg8 24.Fh5+ Tg6 25.Fxg6+ hxg6 26.h5 Tb7 27.Th4 Db5 28.Dxb7 Dxb7 29.hxg6 Fg7 30.g4 Db4 31.Tdh1 Fe6 32.b3 e4 33.Th7 Fe5 34.g7 Da3 0-1

Jusqu’ici tout va bien, mais il suffit aux Blancs de placer leur Dame en b4 au lieu de g4 pour changer l’évaluation de la position. En voici un exemple :

Felber,R (2369) – Alvarez Villar,H (2321)
ICCF Email, 01.07.1999

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.Dd4 Cf7 7.h4 c6 8.0-0-0 Db6 9.Fxf6 gxf6 10.Dxe4 Dxf2 11.Cf3 Fh6+ 12.Rb1 De3 13.Db4 (!) a5 14.Db3 Df4

14…Dc5 15.a3 b5 16.Ce4 De3 17.Fd3 0-0 18.Tde1 Df4 19.Thf1 Fg7 20.Cd4 Dc7 21.d6 a4 22.Dc3 exd6 23.Cxf6+ Fxf6 24.Txf6 Fa6 25.Fxh7+ 1-0 Fyllingen,R (2330) – Eliet,N (2320) Sas van Gent (9), 1992

14…b5 15.Te1 Df4 16.Ce4 0-0 17.g3 Dc7 18.d6 Dd8 19.Ceg5 e6 20.Cxf7 Txf7 21.g4 Ff4 22.Dd3 Fb7 23.Tg1 Tg7 24.Dd4 e5 25.Dc5 Df8 26.g5 Te8 27.h5 fxg5 28.h6 Tg6 29.Fd3 Txh6 30.Cxg5 Rh8 31.Tef1 a4 32.a3 Fc8 33.Db4 Df6 34.Fxh7 Tf8 35.Fd3 Dxd6 36.Th1 Rg8 37.Fh7+ Rh8 38.Dxd6 Txd6 39.Tfg1 Fxg5 40.Txg5 Tf1+ 41.Txf1 Rxh7 42.Th1+ 1-0 Felber,R – Van der Berkmortel,T, corr. (4), 1997

15.Cd4

15…Cd6 16.Fe2 Rf8 17.g4 Rg7 18.g5 fxg5 19.hxg5 Fxg5 20.Thf1 a4 21.Cxa4 De3 22.Td3 De5 23.Dc3 Rg6 24.Tg3 Ce4 25.Fd3 d6 26.Cxc6 bxc6 27.Fxe4+ Dxe4 28.Dxh8 Fb7 29.Txg5+ Rxg5 30.Dg7+ 1-0 Schmidt,W – Callow,C, cr IECG (2), 1998

15…Tg8 16.Fe2 Txg2 17.dxc6 bxc6 18.Fh5 e6 19.Cxe6 dxe6 20.Db6 Rf8 21.Dc5+ Rg7 22.Dxc6 Df2 23.Ce2 Tb8 24.Thf1 Dxh4 25.Dxg2+ Dg5 26.Cg3 De5 27.b3 1-0

La balle est donc dans le camp des Noirs…
Etudions maintenant la « grande variante », qui débute par 7.Fxf6.

Rodriguez,O (2445) – De la Riva,O (2425)
Espagne, 1995

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.Dd4 Cf7 7.Fxf6 exf6 8.Dxe4+ ici aussi les Blancs ont le choix : 8.Dxe4+ ou 8.Cxe4 8…De7 9.Cf3 f5 10.Dxe7+ Fxe7 11.Cb5 Fd8 12.Fd3 g6 13.0-0-0 0-0 Malgré le retard de développement noir, les Blancs n’ont pas grand chose. Au contraire, ce sont les Noirs qui, tout en restant prudents, vont petit à petit prendre l’avantage.

14.b4 a5 15.a3 c6 16.Cbd4 axb4 17.axb4 Ff6 18.dxc6 bxc6 19.c3 Fa6 20.Rb2 Cd6 21.Fxa6 Txa6 22.Ta1 Tfa8 23.Txa6 Txa6 24.Te1 Ce4 25.Te2 c5 26.bxc5 Cxc5 27.Ce1 Td6 28.Cef3 Cd3+ 29.Rc2 Cf4 30.Te1 Cxg2 31.Tg1 Cf4 32.Cxf5 Ta6 33.Rb3 Ce2 34.Te1 Cxc3 35.C5d4 Cd5 36.Ce5 d6 37.Cec6 Rf7 38.Rc4 Cf4 39.Cb4 Ta5 0-1

Dietrich,S – Burrell,E
corr., 1997

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.Dd4 Cf7 7.Fxf6 exf6 8.Cxe4 f5 9.Cg3 g6 10.f4 Fh6 11.0-0-0 0-0 12.Cf3 Fg7 13.Dd2 b5 En regardant le diagramme ci-dessous, on remarquera que l’ouverture des lignes sur le Roi noir n’a rien d’évident, alors que de l’autre côté, on se demande ce qui va pouvoir empêcher les Noirs de terminer tranquillement leur développement.

14.Cd4 Cd6 15.h4 a6 16.h5 Fb7 17.hxg6 hxg6 18.Cb3 De7 19.Ca5 Tae8 20.Cxb7 Cxb7 21.Fe2 Dc5 22.Th3 Cd6 23.Rb1 Df2 24.Ff3 Dxd2 25.Txd2 Cc4 26.Td1 Cxb2 27.Tdh1 Te3 28.Ce2 Cc4 29.Td1 Tfe8 0-1

Kravtsov,S (2370) – Vyzmanavin,A (2585)
Russie (1), 1997

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Cc6 5.d5 Ce5 6.Dd4 Cf7 7.Fxf6 exf6 8.Cxe4 Fe7C’est l’autre possibilité noire, en lieu et place de 8…f5. 9.0-0-0 0-0

10.Cg3

D’autres coups sont : 10.f4

A) 10…f5?! 11.Cg3 Ff6 12.Df2 (12.Dd2 g6 13.Cf3 c5 14.d6 b5 15.h4 Fb7 16.h5 c4 17.hxg6 hxg6 18.c3 Tc8 19.Dc2 Db6 20.Cxf5 gxf5 21.Dxf5 De3+ 22.Cd2 Tfe8 23.Dg6+ Rf8 24.Dxf6  1-0 Minzer,C-Alonso,S, Mar del Plata op 1994) 12…g6 13.Cf3 c6 14.d6 Da5 15.Fc4 Db4 16.Fxf7+ Txf7 17.Ce5 b6 18.c3 Da5 19.Cxf7 Rxf7 20.Rb1±  1-0 Serdt,S-Kragelj,I, SLO-chJ 1992 (37)

B) 10…d6 11.Cf3 c5 12.Dd2 Fg4 13.Fe2 f5 14.Cg3 Dd7 15.h3 Fxf3 16.Fxf3 Fh4 17.Ce2 Tae8 18.g3 Ff6 19.The1 Te7 20.Cc3 Tfe8 1-0 Eis,H-Buecker,S, BL 1991 (52)

10.Cf3 f5 (10…d6 11.Rb1 c5 12.Dd2 a5 13.Fd3 a4 14.h4 a3 15.b3 Fg4 16.Tde1 Fxf3 17.gxf3 Ce5 18.Fe2 f5 19.f4 Cg6 20.Cg5  0-1 Csizmadia,L-Hoang Th Trang, HUN-chT1 1995 (38)) 11.Cg3 Ff6 12.Da4 d6 13.Fd3 c5 14.dxc6 Db6 15.Db3 bxc6 16.Dxb6 axb6 17.Fc4 d5 18.Fb3 g6 19.c4 dxc4 20.Fxc4 b5 21.Fb3 c5=  1-0 Baumann,C-Kas Fromm,R, Graz ztW 1991 (61)

10.g4 d6 11.Cg3 c5 12.dxc6 bxc6 13.Fg2 d5 14.h3 Da5 15.Rb1 Tb8 16.C1e2 Ce5 17.Cc1?! Fc5 18.Dd2 Txb2+! 19.Ra1 (19.Rxb2 Cc4+-+) 19…Fb4 Raivio,Y – Pitkanen,S FIN (6), 1997 (19…Fb4 20.De2 Fc3 21.Ce4 Txa2+ 22.Rb1 Ta1#)

10…d6 11.f4 ‘N’ Vyzmanavin,A et Arkhangelsky,B.

11.Fd3 Ch6 12.Te1 f5 13.Ch5 Tf7 14.Rb1 c5 15.De3 Cg4 16.De2 Fd7 17.Cf4 Da5 18.Cf3 Db4 19.Ce6 Ff6 20.c4 g6 21.Cfg5 Te7 22.f4 Tb8 0-1 Brandenburg,E-Noetzel,F, Dieren op 1991 (40). 11.Ch3!? peut aussi être tenté.

11…c5 !? Vyzmanavin,A et Arkhangelsky,B. 12.Dc3

[12.De4 Ch6 13.Fd3 f5=]

12…Ch6 13.Fd3 f5 14.Dd2

[14.Cf3 Ff6 15.Db3 g6]

14…g6! 15.h4 ‘?!’ Vyzmanavin,A et Arkhangelsky,B. qui recommandent plutôt 15.Cf3!?

15…Ff6 [15…Fxh4 16.C3e2 Rg7 17.Cf3 Ff6] 16.h5 Cg4 17.Cf3 Fd7 18.hxg6 hxg6 19.Th3 [19.Ch2!? Db6 20.c3 Cxh2 21.Txh2 Rg7=] 19…Te8 20.Ch2? [20.Tdh1 !? b5 21.c3 avec un jeu peu clair.]

20…Ce3

[20…Fd4?!

A) 21.Th1? Cf2 (21…Fe3? 22.Cxg4 Fxd2+ 23.Rxd2 Da5+ 24.Rd1 fxg4 25.Th8+ Rf7 26.T1h7+ Rf6 27.Tf8+! Txf8 28.Ce4+ Rf5 29.g3!!=) 22.Chf1 Cxh3 23.Txh3 Db6 24.c3 Fg7

B) 21.Chf1! Cf2 22.c3 Cxh3 23.cxd4 c4 24.Fc2 Cg1 25.Ce3 De7 26.Te1 c3 27.Df2 cxb2+ 28.Rxb2 Df6 29.Td1

C) 21.Cxg4?! 21…fxg4 22.Ce2 Fxb2+ (22…gxh3 23.Cxd4 cxd4 24.Fxg6 Te3 25.gxh3 Tg3) 23.Rxb2 gxh3 24.gxh3 c4 25.Fxg6 Txe2 26.Dxe2 Df6+ 27.Rb1 Dxg6 28.De3 Dh7 29.Tg1+ Rf7

20…Db6!? 21.c3 c4 22.Fxc4 Tac8 (22…Ce3 23.Fe2 Cxd1 24.Fxd1³) 23.Cxg4 fxg4 24.Th6 Txc4 25.Txg6+ Rf7 26.Th6 Fg7]

21.Te1 c4!

21…Cxg2? 22.Tg1! (22.Txe8+? Dxe8 23.Cxf5 Cxf4 24.Ch6+ Rg7-+) 22…Cxf4 23.Ch5 Fd4 24.Dxf4 Fxg1 25.Dh6 Fd4 26.Dxg6+ Rf8 27.Dh6+ Rf7 28.Dh7+ Rf8 29.Tg3 Te1+ 30.Rd2+-
21…Cxd5?? 22.Txe8+ Fxe8 23.Fc4+-

22.Txe3

[22.Ff1? Cxf1 et maintenant :
A) 23.Chxf1 Txe1+ 24.Dxe1 c3 25.bxc3 (25.b3 Da5) 25…Da5
B) 23.Txe8+ 23…Fxe8 24.Chxf1 c3 25.bxc3 Da5‚]

22…Txe3 23.Dxe3 cxd3 24.Dxd3 Da5 25.Cf3 25.c3!? Dxa2 26.Cf3 Tc8 ou 25.a3 De1+ 26.Dd1 Fxb2+-+ 25…Dxa2 26.c3

26…Te8 27.Th1 [27.Ce2 Da1+ 28.Rc2 Fa4+-+] 27…Da1+ 28.Db1 Da4 29.Dd3?[29.Cf1 Dxf4+ 30.C1d2 Te2-+] 29…Dxf4+ 30.Cd2 Te3 31.Ce2 De5 0-1

 

Laisser un commentaire