Gambit Letton

 1.e4 e5 2.Cf3 f5

code ECO est C40.

 

Gambit Letton

Considérée comme très risquée pour les Noirs, cette ouverture, anciennement connue sous le nom de contre-gambit Greco, est en fait un « gambit en second », un gambit du roi noir. Elle n’apparaît pratiquement jamais à haut niveau. En revanche, c’est une ouverture plus fréquente dans le jeu par correspondance.

Sommaire

Historique

La première référence remonte à Damiano en 1512. L’ouverture a ensuite été associée à Gioachino Greco (1600-1634) et elle a longtemps été appelée contre-gambit Greco. Au début du xxe siècle, elle fut couramment employée par le joueur lettonKarlis Betinš. Betinš en fit la promotion auprès du club de vétérans de Riga qui l’adoptèrent pour battre la Suède dans un match par correspondance (1934-1936). Suite à cette victoire, la FIDE rebaptisa l’ouverture Gambit letton lors de son congrès en 1937.

Analyse

Après 1.e4 e5 2.Cf3 f5, les blancs peuvent continuer :

  • 3.d4 fxe4
  • 4.Cxe5 Cf6
  • 5.Fg5 d6
  • 6.Cc3
 Gambit Lettonbis
Gambit letton. Position après 6.Cc3.

Dans cette position, les blancs ont un avantage car, même s’ils ont sacrifié leur cavalier en e5, ils ont une grande avance au niveau du développement de leurs pièces.

Sources

  • (en) Tony Kosten, The Latvian Gambit lives!, Batsford, 2001 ;
  • (en) Sid Pickard, The Latvian Gambit. A Grandmaster View, Hays 1995, (ISBN 1-880673-97-5)

Laisser un commentaire