Formation Hérisson

La formation Hérisson et ses systèmes apparentés ont effectué des apparitions régulières dans la pratique des tournois récents. Le nom provient du fait que les Noirs adoptent une stratégie passive mais hautement efficace: une consolidation lente derrière une configuration de pions solide mais souple.
La séquence de coups d’ouverture peut varier mais celle qui suit est peut-être la plus courante :
1. ç4 ç5 2. Cf3 Cf6 3. g3
Cette fois les Blancs se décident à fianchetter leur Fou et à rendre plus sûre la position de leur Roi avant de jouer d4, mais cela permet aux Noirs de choisir leur formation sans se presser.
3. … b6
Ce contre-fianchetto est la pierre angulaire de la formation en Hérisson. Les Noirs veulent que leur Fou de cases blanches soit aussi actif que son collègue adverse.
4. Fg2 Fb7 5. 0-0
Les Blancs ont la possibilité de retarder le roque et de jouer soit 5.Cc3 ou 5. b3 mais une transposition se produit habituellement. Cela est la position de base de la formation en Hérisson dans laquelle les Noirs doivent prendre une décision sur la manière de développer leur Fou de cases noires.

Hartoch Povah
Lewisham 1981

5. … e6
Le début de l’authentique formation en Hérisson ; les Noirs sont déterminés à agir contre le fianchetto à l’aile-roi.

6.Cç3 Fe7

Diag37

Cliquez sur l’image pour agrandir !

 

Formation hérisson 1

 

Cliquez sur les … pour accéder aux parties d’illustration !

Une position importante pour les Blancs qui doivent maintenant imaginer la manière de continuer tandis que les Noirs peuvent jouer habituellement leurs coups stéréotypés sans tenir compte de la suite des coups blancs, bien qu’il y ait l’une ou l’autre circonstance où la prudence soit requise.
7. d4
La continuation la plus brutale, mais les Blancs ont aussi 7.Te1, où 7. …d6(7. …d5 8.çxd5 Cxd5 9.e4 Cxç3 10.bxç3 0-0 11.d4,+ =, Seïrawan – Timman, Las Palmas 1981.) 8. e4 0-0 (8. …e5 9. d3 Cç6 10.a3 0-0 11.Tb1 a5 12. Cd5,+ =.) 9. d4 çxd4 10.Cxd4 permet aux Noirs de conserver la formation en Hérisson. Cependant, il leur faut dévier ici avec 10. …Dç8! (Non 10. … Cbd7? 11. e5!, + -, tandis qu’après 10. …Dc711. Cdb5 est embarrassant quoique pas très sérieux.) 11. b3 a6 12. Fb2 Cbd7 13.De2 Te8 avec des chances partagées, Povah – Manouck, Ramsgate 1980.
7. … çxd4
Les Noirs doivent effectuer cette prise immédiatement, sinon d5 exclut de la partie leur Fou de cases blanches.
8. Dxd4
Les Blancs évitent la simplification 8.Cxd4 .Fxg2 9. Rxg2 qui donne aux Noirs une égalité confortable, par exemple 9. … Dç8 10. Dd3 Cç6 11.Cxç6 Dxç6+ 12. e4 0-0 13.Fd2 Taç8 14. b3 Tfd8 avec … d5 ou a6 et … b5 qui suivent.
8. … d6 9.Td1

Diag38

Cliquez sur l’image pour agrandir !

Anglaise Hérisson 2

Cliquez sur les … pour accéder aux parties d’illustration !

Un choix normal. Les Blancs ont le projet d’exercer assez tôt une pression contre le pion «d» des Noirs. L’autre plan, qui commence par 9. e4 et vise à déclencher une offensive à l’aile-roi, 9. b3 est possible également, mais étant donné que b3 se produira généralement dans les deux plans, il est seulement considéré ici dans le contexte d’un assaut rapide sur le pion «d» des Noirs, d’ordinaire à l’abri des attaques, par exemple : 9….Cbd7! 10.Fa3 (10. Fb2 serait une transposition et 10. Cb5 autoriserait le coup égalisateur 10. …d5.) 10….Cç5 11.b4?! Cçe4 12. Cxe4 Fxe4 13. Tfd1 0-0 14.b5 Dc8! 15.De3 (Non pas 15. Fxd6? Td8 16.De5 Fxd6 17. Txd6 Txd6 18. Dxd6 Dxç4,= +.) 15. …Td8 16. Td4 a6! avec une position peu claire comme dans la partie Uhlmann -Jansa, Hastings 1975-76.

9. … 0-0 10. b3
Le pion «d» est en sécurité totale puisque 10. Cb5 a comme réponse 10. … d5.
10. … Cbd711. Fb2
Attaquer le pion «d» par 11. Fa3 reste vain après 11. …Cç5.
11. … a6
Comme les deux camps ont terminé leur développement, il incombe aux Blancs de choisir un plan. Le choix doit se faire entre une simplification pour entrer en finale et l’idée d’une avance de pions à l’aile-roi.
12. e4
En définitive, les Blancs prennent parti pour l’action. La simplification peut être obtenue de deux manières :
a ) 12.Cg5.Fxg2 13. Rxg2 Dç7 14.Cge4 Tfd8! 15. f3 (Non pas 15.Cxd6? Cç5, – +.) 15. … Cç5 16.Taç1 Db7! 17.Cxf6+ Fxf6 18.Dd2 d5! et les Noirs ne sont certainement pas en mauvaise posture, Schmidt – Gligoric, Buenos Aires Ol. 1978.
b) 12.De3!? Dç7 3.Cd4 Fxg2 14.Rxg2 Tfe8! (Des échanges supplémentaires ne sont en aucun cas un avantage pour les Noirs, par exemple: 14. …Db7+?! 15.Df3 Dxf3+ 16.Cxf3 Tfc8 17.Cd4 et les Blancs sont mieux placés pour jouer la finale.) 15. Tac1 Ff8 16. h3 Taç8 17.Fa3 Db8, =, Ribli – Gligoric, Vrbas 1977. Les Noirs décident ajuste titre d’attendre que les Blancs déclarent leurs intentions avant de dévoiler leurs cartes.

12. …Dç7
Encore un autre «coup standard» pour les Noirs.
13. De3 Tfe8
S’aligne sur la Dame blanche avec l’idée de rendre … e5 et … d5 plus mordants, tout en préparant … Ff8, … g6 et éventuellement… Fg7.
14. Cd4
L’idée derrière la retraite de la Dame blanche consiste à rendre possible ce coup afin de contenir l’autre percée … b5 et de préparer l’avance f4.
14. …Ff8
14. … Tad8 est réalisable également, mais comme il est souvent malaisé de déterminer la meilleure case pour cette Tour, il peut être payant de différer cette décision.
15. Taç1 Tad8 16. h3
Les Blancs prennent leur temps, prévoient Rh2 et se ménagent la possibilité de pousser g4-g5.
16.Db8!

Diag39

Cliquez sur l’image pour agrandir !

Anglaise Hérisson 3

 Cliquez sur les … pour accéder aux parties d’illustration !

Un coup apparemment étrange mais subtil. La Dame noire n’est plus sujette aux menaces sur la colonne «ç» et, paradoxalement, elle est à même désormais d’exercer une influence plus grande sur l’aile-roi blanche par … Da8 ou ….Da7.

17. Te1
Plus ou moins forcé afin de retenir 17. … d5, qui peut maintenant être réfuté par 18. e5 Ce4 19.Cxe4 dxe4 20.Fxe4, + -.
17. … g6
Prépare … Fg7 ou même … Fh6 et interdit Cf5 en réponse à …e5. La partie Hùbner – Pritchett, R.F.A. Ouest 1975, se déroula d’une autre façon : 17. …Fa8 18. Cc2 Ce5 19.De2 Cg6 20. Ce3 b5, avec une position peu claire «. Les Noirs s’étaient arrangés pour manigancer la percée … b5, avec l’idée de négocier leur pion «b» pour le pion «e» des Blancs.
18. Tçd1 Fg7
Les chances sont égales en dépit de l’avantage spatial des Blancs, vu que les forces noires sont bien placées pour répondre à toute agression manifeste.
19. Dd2?!
Les Blancs espèrent porter leurs coups sur le pion «d» noir maintenant que … Fg7 a été joué. mais les Noirs usent de représailles envers le pion blanc «e».
19.Cc5 20. Te2 Da8 21. Tde1 Cfd7!

Diag40

A pour but … Ce5-d3 et tend un piège dans lequel les Blancs tombent.

22. b4?
Essaye d’exploiter le manque de mobilité du Cavalier mais ne voit pas la réplique noire. Il est à noter que 22. f4 aurait eu la même réponse.
22. … Ce5! 23. Dç2
Prendre le Cavalier est désastreux, par exemple : 23. bxç5 dxc5 regagne la pièce et obtient un pion passé «d».
23. …Cçd3 24. Td1 Cxb2 25.Dxb2 Cxç4 26.Db3 Ce5
Les Noirs s’en sortent avec une position gagnante évidente — un pion supplémentaire et la paire de Fous. 26. … b5 échoue sur 27. a4 avec un contre-jeu. Le reste de la partie est bel et bien sans détours : 

 

27.f4 Cç6 28.Cc2 Ce7 29.Cd4 e5 30.fxe5 dxe5 31.Cç2 Txd1+32.Cxd1 Cç6 33.Cf2 Cd4 34.Cxd4 exd4 35.g4 b5!
Pensant jouer 36. … .Fd5-c4.
36. Df3 Fh6 37. h4 Fe3 38.Txe3
Sauve le pion «e» et compte agir sur les cases noires aux alentours du Roi des Noirs.
38. … dxe3 39.Dxe3 Dd8 40. g5 Fc8!

Empêche 41. Cg4-f6+.

41.a3 Dd6! 0-1
Avec… Td8 et … Dd4 / …De5 qui suivent la position des Blancs est sans espoir.
0-1

Laisser un commentaire