Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

Début Colle

Introduction

En guise d’introduction, je citerai, dans la langue de Shakespeare, le premier champion du monde par correspondance, C.Purdy :
 » A player who specialises in the Colle System needs to spend only about a tenth of the time studying the openings (for White) that he would otherwise have to. The Colle is the safest of all systems for White, and yet it is designed for kingside attack and therefore seldom leads to dull games »

I questions réponses

Qu’ est ce que le système Colle?

Le système Colle est caractérisé par les coups suivants :
1.d4 2.Cf3 3.e3 4.Fd3 5.0-0 6.Cbd2 et dès que les noirs jouent c5: c3.

Sur quels systèmes noirs, la Colle est-elle jouable ?

On peut la jouer sur tous les systèmes noirs possibles !
Mais je ne la conseille que sur les systèmes dits  » sur cases blanches  » i.e. :
Tout ce qui commence par 1.d4 d5, et les systèmes où les noirs jouent e6 et placent leur fou c8 en fianchetto (type ouest-indienne)

Que sont les systèmes  » sur cases noires  » et que jouer contre ?

Les systèmes sur cases noires sont tous ceux dans lesquels les noirs placent leur fou f8 en fianchetto (type est-indienne)
Pour ceux qui ne veulent pas étudier trop de théorie, l’attaque Barry (1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.Cc3 d5 4.Ff4 Fg7 5.e3) est une bonne ouverture, on peut aussi jouer quand même la Colle, mais ce n’est pas aussi fort que dans les débuts sur cases blanches, sinon, si ça ne vous dérange pas d’étudier beaucoup de théorie, jouez les grandes variantes de l’Est indienne et de la Grünfeld…

Quel est le plan de base dans la Colle ?

La position de base de la Colle (après 1.d4 2.Cf3 3.e3 4.Fd3 5.0-0 6.Cbd2) peut sembler passive, par exemple avec le fou c1 qui est enfermé par ses propres pions, mais est en fait un ressort qui va se détendre par la poussée e3-e4, qui pose de gros problèmes aux noirs, comme nous allons le voir
Le plan des blancs peut sembler un peu paradoxal : ils enferment leur fou c1 au 3ème coup (3.e3), pour après préparer la poussée e4… pour le libérer !

Pourquoi ne pas jouer e3 après avoir joué le fou ?

C’est jouable, cette ouverture s’appelle la Torre (cf. mjae), un bon plan pour les noirs est de jouer (avec ou sans h6): b6, Fb7, Fe7, Ce4, sans c5 qui, annihile la pression que le Fg5 est supposé exercer par une série d’échanges.

Quel est le meilleur ordre de coups, pour atteindre la position de base ?

On peut jouer indifféremment 1.d4 ou 1.Cf3 (mais pas 1.e3 à cause de 1…e5). Peut être que 1.d4 est le plus simple :
Après 1.d4 d5, pas de problèmes, les coups sont interchangeables, après 1.d4 Cf6, on ne sait pas si les noirs vont adopter un système sur cases blanches ou sur cases noires. Le coup 2.Cf3 leur pose la question, soit les noirs jouent d5,e6 ou b6 (systèmes sur cases blanches), soit d6 ou g6 (système sur cases noires), après, il n’y a plus de problèmes.

II les noirs jouent d5

1.avec Cc6

1.d4 d5 2.Cf3 Cf6 3.e3 e6 4.Fd3 c5
les noirs mettent la pression sur le centre blanc. Ils doivent jouer ce coup, à un moment ou un autre, sinon, ils auront une position inférieure, sans contre jeu par exemple :
4…Fd6 5.Cbd2 Cbd7 6.0-0 0-0 7.e4 ! et les noirs doivent jouer 7…dxe4, laissant les blancs avec une supériorité centrale car s’ils continuent la symétrie par 7…e5 ? 8.exd5 Cxd5 (ou 8…exd4 9.Cxd4 Cxd5 10.Fxh7+) 9.dxe5 Cxe5 10.Cxe5 Fxe5 11.Fxh7+ ! un thème à retenir 11…Rxh7 12.Dh5+ suivi de Dxe5, avec un pion de plus
4…b6 est aussi joué quelques fois, les blancs peuvent changer de formation de pions, en adoptant un stonewall, dans de bonnes conditions : 5.Cbd2 Fb7 6.Ce5 ! Fd6 7.f4 0-0 8.Df3 ! un coup thématique dans ce style de position, les blancs empêchent Cf6-e4, avant d’attaquer à l’aile roi (0-0, g4, g5, Dh5, Tf3-h3 etc.)
5.c3
comme on l’a déjà dit, dès que les noirs jouent c5, les blancs répondent c3. Deux raisons à cela : d’une part pour assurer le repli du fou en b1 ou c2, si les noirs poussent c4, et d’autre part, pour pouvoir pousser e4 sans se soucier du pion d4.
5…Cc6
l’autre possibilité : 5…Cbd7 sera analysée en 2. , les coups 5…Fd6 et 5…Fe7, transposent dans les variantes principales, selon le développement du cavalier b8.
6.Cbd2 Fd6
contrairement à la variante Cbd7, il n’y pas de différences entre le fait que le fou sorte en e7 ou d6.
7.0-0

Cette position est la position clef de la variante 5…Cc6.
Avant de poursuivre plus loin, arrêtons-nous là un peu, pour signaler deux erreurs typiques, mais néanmoins très fréquentes :
7…c4 ? Ce coup montre une incompréhension de la position : comme on le sait, le plan des blancs est de pousser e4, pour limiter les effets de cette poussée, les noirs ont mis la pression sur le pion d4 (par c5 et Cc6), mais ils la relâchent, les blancs vont reculer leur fou en c2, puis pousser e4, et envisager une attaque à l’aile roi.
7…cxd4 ? est aussi faux : les blancs répondent 8.exd4, bilan : les noirs ont offert la diagonale c1-h6 au fou c1, et la colonne e à la tour f1 ; il faut noter que les blancs vont en profiter pour placer leur cavalier f3 sur l’avant-poste e5
7…0-0 8.dxc5 !
Un coup découvert par Capablanca, qui évite d’avoir un pion d isolé, comme dans la ligne 8.e4 ?! cxd4 9.cxd4 dxe4 10.Cxe4, bien que les blancs aient des compensations.
8…Fxc5 9.e4 !
ça y est, les blancs ont enfin poussé e4 , la menace positionnelle est e5, avec une forte attaque sur l’aile roi, souvent concrétisée par le sacrifice Fxh7.Les noirs ont trois coups pour parer e5, que l’on analysera séparément
9…dxe4
les noirs simplifient la position
10.Cxe4 Cxe4 11.Fxe4 Dxd1
les noirs rentrent souvent dans cette finale, qu’ils pensent pouvoir annuler facilement, mais il en va tout autrement : les blancs ont une bonne majorité à l’aile dame, la colonne d, et les noirs auront du mal à sortir leur fou c8.
9…Dc7
les noirs préviennent e5 .
10.De2
renouvelle la menace, 10.Te1 ? avec la même idée, se fait contrer par 10…Cg4 ! qui oblige la tour à revenir en f1.
10…Cg4 
(10…e5 est une erreur typique: 11.exd5 Cxd5 12.Fxh7+ ! Rxh7 13.De4+)
11.h3 Cge5 12.Cxe5 Cxe5 13.exd5 exd5 14.Cf3 Cxf3 15.Dxf3
et les blancs ont une excellente position, due au pion d isolé noir.
9…e5
la manière radicale d’empêcher e5 !
10.exd5 Dxd5 11.De2 Fg4 12.Ce4 ! Cxe4 13.Fxe4
avec une meilleure position pour les blancs.

2.avec Cbd7

1.d4 d5 2.Cf3 Cf6 3.e3 e6 4.Fd3 c5 5.c3 Cbd7
la différence majeure avec la ligne 5…Cc6, est que si les blancs jouent dxc5 avant de pousser e4, les noirs répondent Cxc5, qui gagne un temps sur le fou d3, et qui contrôle la case e4.Les noirs ont deux façons de jouer cette variante : avec Fd6 ou avec Fe7 :

a. avec Fe7

1.d4 d5 2.Cf3 Cf6 3.e3 e6 4.Fd3 c5 5.c3 Cbd7 6.Cbd2 Fe7 7.0-0 0-0 8.Ce5!
Les blancs ont l’intention de changer de structure de pions en jouant f4 (structure stonewall), de la même façon que dans la ligne 4…b6 :
8…Dc7
(ou 8…Cxe5 9.dxe5 Cd7 et les blancs vont avoir une bonne attaque sur l’aile roi, entre autre grâce à leur fou d3)
9.f4
si maintenant, les noirs prennent en e5, les blancs reprennent par fxe5, ouvrant la colonne f.
9…b6 10.Df3
et les blancs vont