Vidéos défense Owen




Aux échecs, la défense Owen est une ouverture débutant par les coups : 1. e4 b6. Elle a été beaucoup pratiquée par le joueur anglais John Owen (1827-1901), qui lui a donné son nom. Voici une partie qu’il a remportée contre Paul Morphy avec cette ouverture:

Burn-Owen.jpg

John Owen (à droite) face à Amos Burn.

Né à Marchington dans le comté de Staffordshire il était révérend de l’Église d’Angleterre et pasteur de Hooten (Cheshire) de 1862 à 1900, mais il est connu pour avoir été l’un des meilleurs joueur d’échecs anglais du xixe siècle.

Il gagna en 1857 un tournoi mineur de la British Chess Association de Manchester. En 1858 à Londres, il perdit un match face à Samuel Boden (+2 -7 = 2) et termina troisième à Birmingham derrière Löwenthal et Falkbeer. Il fit match nul en 1860 à Manchester avec Ignác Kolisch (+4 -4 = 0).

Il gagna une partie amicale contre Paul Morphy en 1858 ce qui amena un match entre les deux joueurs. Bien que bénéficiant d’un handicap (il avait un pion supplémentaire et avait toujours le trait initial), Owen perdit 6–1 sans gagner une partie.

Ses résultats au tournoi de Londres de 1862, le premier tournoi toutes rondes international (au cours duquel chaque participant rencontre tous les autres) furent impressionnants : il finit troisième, précédant le futur champion du monde Wilhelm Steinitz (qui devait terminer 6e de cette rencontre) et fut le seul joueur à gagner contre Adolf Anderssen qui allait remporter le tournoi.

Il fit match nul à Liverpool en 1874 (+4 -4 = 0) face à Amos Burn et perdit l’année suivante à Londres contre le même adversaire (+6 -11 = 3). En 1876 il termina aux 2e et 4e places du tournoi de Cheltenham. Il perdit nettement un match en 1878 contre Johannes Zukertort à Chiselhurst (+0 -8 = 3). En 1881 il finit deuxième dans le 16e British Counties Tournament. Il prit sa revanche contre Amos Burn en 1888 qu’il vainquit dans un match à Liverpool (+5 -0 = 3). En 1890 il termina aux 3e et 4e places du 23e British Counties tournament et en 1894/1895 aux 2e et 3e places du Craigside Tournament de Llandudno au Pays de Galles.

John Owen a donné son nom à la Défense Owen, une ouverture qu’il jouait souvent (y compris à l’occasion de sa victoire sur Morphy) caractérisée par les coups : 1.e4 b6.

Son meilleur nombre de points Elo historique fut de 25831 avec lequel il fut 9e meilleur joueur du monde en juillet 1877.

Paul MorphyJohn OwenLondres, 1858

1. e4 b6 2. d4 Fb7 3. Fd3 e6 4. Ch3 c5 5. c3 cxd4 6. cxd4 Cc6 7. Fe3 Cb4 8. Cc3 Cxd3+ 9. Dxd3 Fb4 10. 0-0 Fxc3 11. bxc3 Cf6 12. e5 Cd5 13. c4 Fa6 14. Fd2 Tc8 15. Tac1 0-0 16. Db3 Ce7 17. Fb4 Te8 18. Tfd1 Cf5 19. g4 Ch4 20. f4 f6 21. Fe1 fxe5 22. dxe5 De7 23. Cg5 h6 24. Ce4 Fb7 25. Dd3 Tf8 26. Fxh4 Dxh4 27. Cf6+ Txf6 28. exf6 Dxg4+ 29. Dg3 Dxg3+ 30. hxg3 Fc6 31. fxg7 Rxg7 32. Rf2 Rf6 33. g4 h5 34. g5+ Rf5 35. Re3 h4 36. Td2 h3 37. Th2 Fg2 38. Tc2 d5 39. g6 dxc4 40. g7 Tg8 41. Tcxg2 hxg2 42. Txg2 Rf6 43. Tc2 Txg7 44. Txc4 Tg3+ 45. Re4 Ta3 46. Tc2 Ta4+ 0-1.