Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

Variante Tchekhover

  •  1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Dxd4

Aux origines de la défense sicilienne, le coup 2… Cc6 (code ECO B30-B39), qui mène à la variante classique après 5…d6 (codes ECO B56 à B69) était jugé le plus naturel. Les Noirs développaient rapidement leur aile Dame, en prélude à une action éventuelle sur la colonne c par la Tour a8. L’aile Roi était développée plus tardivement.

L’autre coup naturel 2…e6 (code ECO B40-B49) pouvait transposer avec 2…Cc6 après la continuation populaire 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 Cc6 (Sicilienne des quatre cavaliers), mais pouvait aussi mener à des variantes indépendantes telles que la Sicilienne Kan (codes ECO B40-B43).

Le coup, apparu tardivement, 2…d6 (codes ECO B50 à B99) a supplanté en popularité le coup de Cavalier des origines ; la variante du dragon date des années 1900 et la variante Najdorf des années 1940. Avant les années 1970, il était rare qu’un joueur de 1. e4 évite 2. Cf3 et 3. d4, ce qui fait qu’il était possible de bâtir un répertoire entier autour de la variante Najdorf, à l’instar de Bobby Fischer.

La variante Tchekhover1 ou variante hongroise2 de la défense sicilienne ou « Sicilienne 4. Dxd43 » est une ouverture aux échecs qui s’obtient après les coups 1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Dxd4.

La variante Tchekhover fut jouée par Vitali Tchekhover lors d’une partie contre Lissitsine à Léningrad en 1938. Elle est aussi appelée variante hongroise2 ou variante Szily1. Son code ECO est B53.

Après 4. Dxd4, il suit généralement 4…Cc64. Mais on peut jouer également 4…Cf6 ou 4…a6 ou 4…Fd7.

La suite principale est 4…Cc6 5. Fb5 Fd7 (5…Dd7 est le variante Zaitsev) 6. Fxc6 Fxc6 7. Cc3 Cf6 8. Fg5 (8. 0-0 est peut-être meilleur) e6 9. 0-0-0 Fe7 10. The1 0-0 11. Rb1 Dc7 12. Fxf6 Fxf6 13. Dxd6 Db6 14. e5 Tfd8 15. Da3 Txd1+ 16. Cxd1 avec avantage blanc.

Notes et références

  1. ↑ Revenir plus haut en :a et b (en) David Hooper, Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press,  (ISBN 0-19-866164-9)p. 75 et 469
  2. ↑ Revenir plus haut en :a et b Larousse des échecs : Découvrir, approfondir, maîtriser (préf. Joël Lautier), Paris, Éditions Larousse, 480 p. (ISBN 978-2-03-518207-4)p. 230
  3.  Sam Collins, Understandig the chess openings, ed. Gambit, 2005, (ISBN 978-190460-028-2), p. 85.
  4.  Luděk PachmanLes ouvertures aux échecs, T. 3, La défense sicilienne, ed. Payot, 1987, (ISBN 978-222815-400-0), p. 218.

© 2020 Leçons vidéos et Cours d'échecs

Thème par Anders Norén

Translate »