Place Esquiros

Place Esquiros

Le nom de cette place est celui d’Henri Adolphe Esquiros, littérateur et homme politique Ciotaden (1814-1876). Cette place est limitée à droite, en venant de la rue Gueymard, par la façade d’une chapelle édifiée par les Pénitents Noirs en 1630.
A gauche, une deuxième chapelle des Pénitents Noirs qui conserve une belle porte en noyer sculpté. Cette place est triangulaire. Autrefois la Chapelle St Joseph se trouvait en face de l’Auberge du Lion d’Or : ces deux édifices entouraient la Porte de Cassis, ouverte dans les remparts de 1550, permettant de sortir de la ville pour emprunter le chemin conduisant à Cassis.

La « Place ESQUIROS » rappelle le souvenir d’Henri Adolphe ESQUIROS littérateur et homme politique, premier député républicain de La Ciotat en 1848. Cette place se nommait avant 1899, « Place des PERES SERVITES » qui s’installèrent, en 1693, dans la belle chapelle de « NOTRE DAME DES NEIGES », érigée en 1630 par les Pénitents Noirs. Ils abandonnaient ainsi leur couvent du quartier de FONTSAINTE où ils avaient fait fortune en vendant l’eau de sa source dite « miraculeuse » et rebaptisèrent la chapelle « NOTRE DAME DES SEPT DOULEURS ». On donna enfin à cette chapelle le nom de « chapelle Ste. ANNE » en 1843.