Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

Les cases noires

Les cases noires sont la voie de circulation royale des fous de cases noires. Cette notion a été explicité dans les généralités de ce chapitre. Quelque soit la position, il faut constamment surveiller la couleur sur laquelle se trouve les pions. Si les pions se trouvent sur cases noires le fou de cases noires sera plus ou moins mauvais et ces pions sur noir seront la cible du fou adverse sur cases noires !

Je vous présente ci-dessous quelques positions de base éclairantes sur ce point des cases noires.

Dans le diagramme 1 ci-dessous, on peut noter que le Fg7 est très fort car il a une forte action sur la grande diagonale a1-h8 et tous les pions noirs sont sur blanc. Il y a une belle complémentarité des couleurs, ce qui est positif (les Pions noirs ne gênent pas le Fou).

Diag 1

Dans cette découverte de la notion de cases noires, il faut rajouter que des pions sur cases noires avec un fou de cases noires n’est pas forcément négatif si ces pions sur cases noires peuvent jouer; donc jouer sur Blanc et ainsi réactiver le Fou de cases noires. Vous pouvez vérifier ce fait simple sur le Diag 2 ci-dessous.

Diag 2

Dans le Diag 2 ci-dessus, les deux fous sont gênés par leur pion « f ». Mais cela n’est pas grave car les Blancs peuvent jouer f4 et ainsi redonner de l’activité au Fg2 sur la grande diagonale blanche. Idem pour les Noirs qui peuvent libérer leur Fg7 en jouant f6 !

Cette problématique chromatique se retrouve dans tous les secteurs du jeu. Essayons d’y voir un peu plus clair.

Dans l’ouverture

Est Indienne avec Fg7 bloqué par e5

Dans cette position typique de l’Est-Indienne classique, le centre est bloqué et le jeu traditionnellement se décale sur l’aile roi pour les Noirs et sur l’aile Dame pour les Blancs. Il est à noter que le Fg7 est bloqué (et pour longtemps) par le pion e5 qui lui même est bloqué par le pion blanc en e4, c’est dire ! Je rappelle rapidement les raisons de cet enfermement. Les Noirs ont joué e5 au 6è coup afin d’interroger le centre blanc. Ce dernier le plus souvent pousse en d5 (C’est le plus prometteur pour les Blancs). Le côté négatif est que le Fg7 est enterré, le bon côté et que e5 noir empêche la poussée blanche justement en e5 et contribue à la stabilisation du centre. Chaque camp comme dit plus haut aura sa zone d’action (les Blancs sur l’aile dame, les Noirs sur l’aile roi).

La défense Philidor et le pion d6 qui enferme le Ff8

Une défense solide, car le pion e5 est soutenu par le pion d6. Cependant ce pion d6 dédié à la défense de e5 a le défaut d’enterrer le Ff8. Tout joueur de Philidor a conscience (en tout cas j’espère) de cet inconvénient et s’attachera à :

  • Soit réactiver le Ff8 en e7 et donc sur la diagonale d8-h4
  • Soit l’échanger d’une façon ou d’une autre même contre un cavalier

Le Début Bird

L’idée de base dans le début Bird est le contrôle des cases noires sur la grande diagonale a1-h8, avec notamment un surcontrôle de la case e5 et attaque sur l’aile roi.

Le Fd6 dans le Stonewall

Le Fd6 est la pièce forte dans le Stonewall, avec une belle complémentarité entre ce fou de cases noires et la chaine de pion sur blanc. Au passage, on peut constater que le Fc8 est particulièrement mauvais avec justement tous ces pions noirs sur blancs.

Le Stonewall avec les Blancs

Concernant les cases noires le Stonewall avec les Blancs en est un bon exemple. Si l’objectif des Blancs est de verrouiller le centre avec son centre de pions sur noir, c’est au détriment du Fc1 particulièrement enterré. Vous pouvez voir une façon de le réactiver via d2/e1/h4. Il faut noter que le Fou en h4 malgré sa tentative de réactivation reste moyen dans son action, car tout simplement les pions blancs restent sur noir. Cette faible activité peut se perpétrer jusqu’en finale et coûter même la partie !

Le Fou blanc de cases noires contre le Stonewall

Côté blanc face au Stonewall, il est à noter que les Blancs ont quelque problème pour trouver la bonne case pour le Fc1. Si vous appliquez votre attention sur son sort vous observerez que les coups d4 et g3 réduisent dans une bonne mesure les possibilités du fou blanc de cases noires, ne lui laissant guère de bonnes cases. En a3 si les Blancs le permettent, en b2 fréquemment joué mais il y est fréquemment enfermé, en f4 et g5 parfois mais peut y être soit chassé soit empêché… C’est dingue mais deux simples coups comme d4 et g3 infirment de façon importante le Fc1.

Attaque sur les cases noires dans l’attaque Est Indienne

 

Vous avez sous les yeux un type de position classique et énormément joué avec cette particularité de la présence d’un pion e5 spécifique à l’AEI, notamment contre la Française (1.e4 e6) qui permet cette poussée. Ce pion e5 est une première intention sur les cases noires. Cette intention est souvent doublée par le pion h après h4,h5,h6. Le pion e5 et souvent h6 donc marquent la position d’un point de vue structurel mais permet souvent des sacrifices et des gains spectaculaires sur cases noires, notamment un sacrifice de Cavalier en f6 avec un vis à vis Ff4 blanc contre la Dame noire en c7 !

 

Dans le milieu de partie

Le pion d4 qui contrôle c3 ainsi que le Fg7 et exploitation de la colonne c » avec une pression sur c2.

Une position classique dans la Sicilienne la prise du Cd4 par le Cf3. Après la reprise avec c5, les noirs bénéficient d’une colonne « c » semi ouverte et une pression sur « c2 ». Ce type de position est un cas d’école et la marche à suivre est à la fois claire et didactique. Procédons à un état des lieux. Les Noirs exercent une pression sur « c3 », ils vont d’ailleurs renforcer cette pression et tenter de prendre « c2 » et ainsi rentrer sur la 2è. Dans ce cas là les Blancs en l’occurrence, doivent liquider leur faiblesse « c2 » en l’échangeant contre un pion noir, alors que du côté des Noirs, ces derniers doivent fixer cette faiblesse (Eviter l’échange du pion « c2 » afin de mieux le capturer. Afin d’empêcher cet échange les Noirs doivent surcontrôler la case c3, ce qu’ils font dans la position avec pas moins de cinq fois (d4, b4, Cb5,Tc8) et le Fg7 (Eh oui !!) qui par transparence fait le larron sur le contrôle de c3. Concernant la marche à suivre des Noirs, ils devront accentuer la pression sur la faiblesse, avec la 2è tour et la dame.

La case f6 dans la Bird

Lors de la prise du Ce5 blanc par les noirs la colonne « f » s’ouvre pour la Tf1 cela est positif. Par contre le Fb2 à certains égards est enfermé, bloqué c’est la part négative de cette séquence. Toutefois ce même Fb2 exerce et renforce la pression sur la case f6 et permet souvent une attaque sur l’aile roi. Cette attaque est favorisée par les points suivants:

  • Le Cf6, grand défenseur du roi noir ne peut plus siéger sur sa case naturelle à savoir la case f6. Un cavalier f6 absent en f6 ne contrôle plus les cases h7 (Case du roi), et les cases h5 et g4 (Les cases d’accès de la dame blanche).
  • Ouverture de la colonne « f » pour la tour.
  • Le pion « f7 » est plus ou moins fixé. Dans l’attaque blanche il est fortement recommandé d’empêcher la poussée du pion « f7 » car l’ouverture de la 7è (par la disparition du pion f7) permet une défense noire aisée avec une pièce lourde sur la 7è donc !

Dans la position ci-dessus, issue de la partie Zannoni, Seni jouée à Rome en 1886, on peut constater que tous les ingrédients sont réunis pour une attaque blanche. On peut constater un argument supplémentaire non négligeable, à savoir le surcontrôle de la case f6 qui fixe f7 (pion arriéré) pour longtemps. Prenez le temps de vérifier le nombre d’entités qui participent du surcontrôle de la case f6 (le rôle prépondérant du pion e5, la batterie Tf1 et Df2 et de fait la surpuissance du Fb2!!!). En consultant la partie ci dessous, vous pourrez constater la conduite magistrale de Zannoni et la séquence où ils recyclent le Fb2 après qu’il ait fait son boulot sur la grande diagonale noire, en c1 (au 24è coup).

Les trous ou cases faibles

La Notion de case faible est un concept et une donnée stratégique de premier plan. Avec un peu de recul on doit réaliser que l’on a besoin de zones d’expression aux échecs. Ces dernières sont les lignes, à savoir les colonnes, les rangées, les diagonales, mais c’est aussi bien évidemment les cases (chaque pièce ou pion se positionne sur une case). Si une pièce est bien placée sur une case, il est souhaitable que cette pièce reste sur cette case. Cependant elle ne le pourra pas si un pion contrôle cette case, la pièce sera chassée alors qu’elle aimerait peut-être y être « enchassée » ! Mais admettons que cette case ne soit plus contrôlable par un pion, eh bien voilà une case « faible » pour le camp qui ne peut plus contrôler cette case et « forte » pour l’autre camp qui pourra y installer impunément la pièce de son choix !

Trait aux Noirs

Dans le diagramme ci dessus le trait aux Noirs, ces derniers jouèrent 1…Fxf3+ 2.g2xf3 avec une case faible qui se crée en f4 (Les Blancs ne peuvent plus contrôler la case f4 par un pion (case faible pour les Blancs et case forte pour les Noirs qui peuvent y installer une pièce, notamment le cavalier déjà prêt à y bondir ! Le second coup des Noirs fut FxF ! L’idée est toute simple, prendre la seule pièce (le Fc3 de cases noires) qui pourrait contester le Cf4 noir sur case noire forte.

Vous trouverez la position qui en résulte ci dessous !

Le Cavalier va triompher sur la case noire en f4. Le cavalier pourra s’y rendre à sa guise partir et y revenir à souhait sous les yeux impuissants du Ff1 tristement sur blanc !

 

Le levier / Franchir le cap des cases noires

Une idée toute simple à dire et à rappeler. Progresser sur une couleur, en l’occurrence sur les cases noires. Quelques exemples pour pendre conscience de cette problématique.

Dans le diagramme ci-dessus, le trait est aux Blancs. Ils jouent le coup gagnant b4 en jouant sur noir ! Le joueur débutant, très débutant va rechigner à jouer b4 pris faussement par cette peur de perdre un pion. Si les Blancs jouent a4, on perd la possibilité de jouer b4 avec un pion arriéré non productif.

Trait aux Noirs

 

1.e3+ gagne !

Mais imaginez que les Noirs ne profitent pas du levier (franchir et jouer sur les cases noires) et jouent 1…d3 ?? et d’un seul coup la position est nulle !

 

 

En finale

Les Fous de couleur opposée donnent souvent la nulle ! On entend souvent cette phrase, mais qu’en est ‘il exactement ?

Dans ce premier exemple la règle se confirme aisément. On ne peut pas empêcher les Noirs de sacrifier le Fou sur le pion. Mais cette règle est elle valable quelque soit la position ?

Un exemple qui infirme la règle ! Avec seulement deux pions passés liés la lutte est incertaine et dépend beaucoup de l’emplacement du fou défensif.

Les Blancs jouent et gagnent !

Un bel exemple de non complémentarité qui coûte le pion aux Blancs qui ne peuvent se contenter que de la Nulle ! Le Fou Blanc de cases noires ne permet pas de chasser le roi sur les cases blanches et ainsi progresser avec les pions sur les cases blanches.

Les noirs ne peuvent gagner. La grande difficulté à agir sur les cases de la couleur du fou adverse donne à ce type de finales une grande inclinaison vers la nullité. Un ou deux pions de plus que l’adversaire ne suffisent souvent pas à l’emporter. C’est l’état d’avancement et l’éloignement des pions passés qui est prépondérant, plus que Leur nombre. Quand les pions sont bloqués sur les cases de la couleur de leur propre fou, même la quantité n’y fait parfois rien.

Trait au Noirs

Les Noirs jouent et gagnent

Avec la même position à part que le Fou noir est de cases noires, ce dernier permettant de jouer sur les cases noires et ainsi permettre de jouer les pions et ainsi gagner !

Etude de Centurini 1856

Les Blancs jouent et gagnent

Fous de couleur opposée = nulle

Le Mat sur les cases noires

Les Blancs ne peuvent pas mater en h8 car le Fg7 tient la grande diagonale

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Quand le fianchetto est orphelin de son fou !

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Le Mat Orazio

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

© 2022 Leçons vidéos et Cours d'échecs

Thème par Anders Norén

error: Contenu protégé