Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

Le milieu de partie dans la Sicilienne

Yates,Frederick – Steiner,Endre

[B80]

Budapest  1926

Yates

Steiner (Probablement)

 

Télécharger le PDF

 

 

 

Variante Paulsen

 

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 On ne présente plus ce carrefour dans la Sicilienne. Mais quand même ! Les Blancs sont présents au centre ou sur leur 4è. Ils ont un avantage de développement avec deux fous actifs. Deux cavaliers développés et roque en deux coups ! Les Noirs ont avantage structurel avec leurs deux pions centraux. Les Blancs ont la colonne « d » et les Noirs la colonne « c ». 5…e6

 

Position après 5…e6

e6 empêche Cd5 ce qui est conseillé pour les Noirs. Le prix à payer d6 faible. On appelle Sicilienne Paulsen ou variante Paulsen plusieurs ouvertures aux échecs. Le grand joueur d’échecs Louis Paulsen (1833–1891) a inventé de nombreux systèmes de défenses siciliennes (qui sont détaillés dans l’article du joueur). Aussi est-on bien en peine pour appeler une variante de cette ouverture la variante Paulsen ! Il n’y a pas de consensus à ce sujet1.Pour certains, la Sicilienne Paulsen s’obtient après les coups :1. e4 c5 2. Cf3 e6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 a6, ce qui donne un autre nom à la sicilienne Kan. Pour d’autres, qui font référence au code ECO B84, la « Sicilienne Paulsen » s’obtient après les coups :1. e4 c5 2. Cf3 e6 (ou 2…d6) 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 d6 (ou 5…e6) 6. Fe2 a6 (voir diagramme ci-contre). Il s’agit là d’une variante de la variante de Scheveningue, qui peut aussi être obtenue par l’ordre de coups de la variante Najdorf (1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 a6 6. Fe2 e6). Il découle de ces définitions que la Sicilienne Paulsen est caractérisée par les coups …e6, …a6 et la sortie différée du Cavalier Dame noir : il n’y a pas …Cc6, les Noirs pouvant plutôt viser …Cbd7 en conjonction avec …b5 et …Fb7. 6.Fb5+

 

 Position après 6.Fb5+

 On peut penser à un gain de temps de développement, mais que va devenir ce fou en b5 ?  [6.Fe2 Le coup majoritaire  6…a6 Et on joue une Najdorf; 6.g4 L’attaque Kères, un coup jouable car e6 obstrue la diagonale du Fc8 qui ne contrôle plus g4 justement !] 6…Cbd7 Un coup très souple qui offre plusieurs alternatives (b6,c5,e5) 7.0–0 Fe7 8.Fe3 0–0 9.f3 a6 10.Fe2 Dc7 L’axe naturel pour les pièces lourdes dans la Sicilienne ! Les Noirs par la même occasion prennent une première option sur c4 (case assimilée forte) 11.De1 C’est bien les Blancs ont une intention sur l’aile roi. Classique dans la Sicilienne pour les Blancs. 11…Ce5 12.Td1 [12.b3? Voilà ce qu’est une case assimilée forte. Si les Blancs jouent b3 pour empêcher Cc4 (Bien légitime) ils se retrouvent avec une faiblesse aussi définitive qu’éminemment accessible).] 12…b5 Un classique ! Les Noirs s’emparent de la case c4 (case assimilée forte). Stockfish donne un tout petit chouia pour les Noirs. 13.a3 Fb7 14.Dg3 Tfd8 Prépare la poussée libératrice d5 et offre une case de plus en f8 pour le roi noir ! 15.Dh3 Cc4

 

 

Position après 15…Cc4

 La routine pour les Noirs ! [15…Tac8 avec un léger avantage noir Le coup naturel] 16.Fxc4 Radical mais cela coûte la paire de fous. [16.Fc1? Cxa3–+ 17.bxa3 Dxc3] 16…Dxc4 avec un léger avantage noir. Après cette reprise avec la Dame, la case reste libre pour l’autre C [16…bxc4 une décision qui peut se défendre.

Les Bons côtés sont :

– Premier point : reprise vers le centre avec une majorité structurelle sur ce secteur si important.

– Deuxième point : les Noirs pourront exploiter la colonne « b » avec b2 sensible car arriéré avec c4. ] 17.Td3 Une T sur la 3è très utile pour l’attaque surtout sur l’aile roi, notamment ici avec une dame déjà présente et qui n’attend que du renfort !  17…Dc7 [17…Tac8 Le coup naturel bien évidemment et les Noirs gardent un bon avantage, dans leur attaque sur l’aile dame !] 18.Te1 Cd7 [18…d5!] 19.Cd1 Ce5 Encore la case c4! 20.Tc3 Dd7 21.f4 Cc4 avec un léger avantage noir Décidemment cette case c4 ! [21…Cg6 avec un léger avantage noir Avec une petite préférence de Stockfish pour ce coup !] 22.Ff2 Le moment clé de la partie où les Noirs gaffent positionnellement

 

Trait aux Noirs

 22…d5?!

 [22…Ff6 Et les Noirs gardent un bon avantage ! 22…Tac8; 22…e5] 23.e5 Cd2 24.f5 Un moment clé dans la partie où les Noirs pouvaient encore rester dans le coup !

Trait aux Noirs

24…Ce4?

[24…exf5 25.Cxf5 Ce4 Avec une position à peu près égale !] 25.f6! Ff8 [25…Cxc3? 26.fxe7 Dxe7 27.Dxc3+-; 25…gxf6 26.Txe4 dxe4 27.Tg3+ Rh8 28.Dh6 Tg8 29.Th3 Tg7 30.exf6+-] 26.Td3 [26.Dh4 Cxc3 27.Cxc3 Avec un bon avantage Blanc qui vont continuer leur attaque sur l’aile roi avec Te3 et Tg3 ou Th3 selon les besoins. 27…– 28.Te3 — 29.Th3] 26…Cxf2 27.Cxf2 Avec un avantage blanc de presque 6 ! Il est à noter que l’épine en f6 coupe l’échiquier en deux laissant sans possibilités défensives les pièces noires spectatrices sur l’aile dame ! 27…g6 28.Dh4 La position noire est compromise  28…Tac8 29.Th3 L’attaque blanche est d’une simplicité affolante ! 29…h6 Stockfish annonce mat en 9. [29…h5 30.Dg5 — 31.Txh5 — 32.Cg4 — 33.Te3 — 34.Teh3] 30.Cg4 h5 31.Dg5 Fc5 [31…hxg4 32.Dxg4 Et les Blancs vont jouer tôt ou tard Dh4]

 

Trait aux Blancs

32.Txh5 et mat en cinq.

Et les noirs abandonnèrent ! 32…Fxd4+ 33.Rh1 Fe3 34.Txe3 Txc2 35.Th8+ Rxh8 36.Dh6+ Rg8 37.Dg7#

 

SYNTHESE

Les Blancs

–        Il fallait jouer 6.Fe2 ou 6.g4 (attaque Kères) et non pas 6.Fb5+?-     Les Blancs ont eux aussi joué dans le plan classique sur l’aile roi.

–        Les Blancs n’ont pas gagné mais ce sont surtout les Noirs qui ont perdu !

Les Noirs

 –        Les Noirs ont joué leur plan classiquement sur l’aile dame, avec une belle exploitation de la case c4 (case assimilée forte) liée à la colonne « c » semi ouverte.

–        Les Noirs ont eu un léger avantage à partir de 6.Fb5?! qui n’est pas bon.

–        22.d5 ? n’est pas bon et redonne l’avantage aux Blancs.

Trait aux Noirs

22.d5 ?

–        Il fallait jouer 22…Ff6 ou 22…e5 stabilisant l’aile roi et reprendre leur jeu sur l’aile dame.

 

 

 

 

Trait aux Noirs

Les Noirs pouvaient encore sauver la mise par 24…exf5

 

CONCLUSION

 

Les Noirs ont été mieux après 6.Fb5 ? Ils auraient dû stabiliser l’attaque blanche sur l’aile roi avec 22…Ff6 ou 22…e5 ou même 24…exf5, et revenir à leur jeu sur l’aile dame. Alors que dans la partie réelle ce ne fut qu’un long fleuve tranquille pour les Blancs sur l’aile roi ! Le pion en f6 soutenu par e5 isole toutes les pièces noires sur l’aile dame !

 

© 2022 Leçons vidéos et Cours d'échecs

Thème par Anders Norén

error: Contenu protégé