Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

La prise de décision

Si l’ouverture est bien traitée, le milieu de partie pourra être traité à son tour. Le joueur débutant perd le plus souvent dans l’ouverture pour des raisons multiples.

  • Le sous-développement. (Le joueur débutant attaque trop tôt).
  • Le retard de développement. (Jouer plusieurs fois la même pièce).
  • La perte de matériel. (Non-maîtrise de la tactique/erreur/gaffes).
  • Le mal développement. (Pièces non coordonnées).

Dans le cas donc où l’on arrive proprement dans le milieu de partie, le novice rencontre une deuxième difficulté à savoir que faire, que jouer ? La question et le problème ne sont une mince affaire. Le premier élément de réponse est la direction choisie. En effet traiter le milieu de partie c’est avant tout connaître et comprendre l’intention première de l’ouverture, en effet elle porte en elle-même un projet. Par exemple jouer 1.c4 c’est avoir une intention sur l’aile dame, jouer 1.f4 c’est vouloir faire quelque chose sur l’aile roi, opter pour 1.e4 ou même 1.d4 c’est prendre la décision de jouer au centre. Cette volonté première se retrouve, se perpétue et se décline dans le milieu de partie. Il faudra jouer en cohérence dans cette articulation avec le milieu de partie. Prenons l’exemple de l’anglaise 1.c4, une intention sur l’aile dame et un premier contrôle des cases blanches du camp noir d5 et b5. Quand les Blancs jouent (le plus souvent) 2.Cc3 voilà un deuxième contrôle de d5 au centre et de b5 sur l’aile dame ; autant d’options. Si les Blancs continuent par g3 tôt ou tard, les Blancs prennent une option forte sur le centre avec un troisième contrôle de d5 ainsi qu’une action claire par-delà d5 sur la grande diagonale et donc sur l’aile dame.

Sur cette base du surcontrôle de d5, les Blancs peuvent s’organiser de plusieurs manières.

  • Une option centrale.
  • Une option aile dame.

Option centrale

Option centrale avec e4

Option centrale avec e3

 

Option aile dame

Les Blancs progressent sur l’aile dame !

 

Voilà pour les idées de base dans l’anglaise avec une option centrale ou sur l’aile dame. Concernant le milieu de partie découlant de ces différents choix, il ne faudra jamais oublier l’intention première (aile dame ou centre) et prendre des décisions en cohérence. L’idée générale est de faire reposer ses décisions sur des facteurs stratégiques positionnels strictes, connus et aller de motif stratégique en motif stratégique, tel un alpiniste allant et y jouant sa vie de piton en piton. Rappelons ici de façon non exhaustive, cette cartographie qui est le point central dans le travail du milieu de partie.

  • Les considérations liées à l’échiquier
    • La colonne ouverte
    • La colonne semi ouverte
    • La case forte/faible
    • La case assimilée forte/faible
    • La rentrée sur la 7è/2è
    • La rentrée sur la 8è/1ère
  • Les considérations liées à la structure
    • Les faiblesses structurelles
      • Le pion isolé
      • Le pion arriéré
      • Les pions pendants
    • Les forces structurelles
      • Capacité à créer un pion passé
      • Les marées de pions
    • Les considérations liées aux pièces
      • Les pièces désorganisées
      • La pièce mal placée
      • L’avantage d’espace
      • L’échange positif
      • Le sacrifice de qualité
    • Les considérations stratégiques pures
      • L’activité
      • L’espace
      • L’initiative

Je le rappelle la liste n’est pas exhaustive et il faudra puiser dans cet arsenal stratégique afin de traiter le milieu de partie à savoir prendre une décision, jouer un coup. Un moment où le novice a du mal et se retrouve presque toujours démuni dans ses choix ; et que dire sur la nécessité de les justifier. Pour ma part la façon correcte de jouer le milieu de partie et je l’ai dit plus haut est d’aller de point stratégique en point stratégique tel l’alpiniste qui va de piton en piton…Dans la réalité ce n’est pas toujours aussi clair mais l’idée fondamentalement reste vraie. Il faut se raccrocher à quelque chose de concret ! Dans la pratique encore une fois, la décision « sérieuse » se prendra soit sur un motif ou une combinaison de motifs stratégiques !

Si nous reprenons l’exemple de l’anglaise je vous propose une première analyse de partie où les Blancs font le choix du jeu sur l’aile dame. Je vais essayer d’illustrer mon propos, à travers des prises de décision concrètes sur la base des motifs stratégiques évoqués plus haut.

Méthode de travail abrégée Grau Palau

 

 

© 2021 Leçons vidéos et Cours d'échecs

Thème par Anders Norén