1969 1972 Boris Spassky

1969-1972 : Boris Spassky

Boris Vassilievitch Spassky (en russe : Борис Васильевич Спасский), né le  à Léningrad (URSS), est un joueur d’échecs russe, anciennement soviétique puis français.

Grand maître international et candidat au championnat du monde en 1956, à dix-neuf ans, Boris Spassky devient, en 1969, le dixième champion du monde d’échecs, en battant Tigran Petrossian à Moscou. Il perd son titre trois ans plus tard, lors du championnat du monde d’échecs 1972 face à l’américain Bobby Fischer.

Après cette défaite, Spassky épouse une Française et s’installe en France en 1976. Il joue au premier échiquier de l’équipe de France lors des championnats du monde par équipes de 1985 et des olympiades d’échecs de 1984, 1986 et 1988. Depuis 2012, il réside à Moscou.


Le vainqueur du tournoi des candidats de 1962 était Tigran Petrossian. Le match contre Botvinnik eut lieu à Moscou du 23 mars au 20 mai 1963. Petrossian gagne avec trois points d’avance après la vingt-deuxième partie (les trois dernières parties furent des nulles rapides).
Le droit au match revanche en cas de défaite du tenant du titre avait été aboli avant le match de 1963 et Botvinnik renonça à disputer le tournoi des candidats en 1965 et à reconquérir son titre en 1966. Le vainqueur du tournoi des candidats de 1965 fut Spassky. Le premier match contre Spassky eut lieu à Moscou du 16 avril au 9 juin 1966. Petrossian prit rapidement la tête du match et mena 2-0 et dix parties nulles à l’issue des douze premières parties. Spassky remporta lors de la treizième partie du match sa première victoire sur Petrossian. Petrossian dut attendre la vingt-quatrième partie pour remporter le match avec un point d’avance.

1969-1972 : Boris Spassky

Matchs de championnat du monde disputés par Spassky
Année Adversaire Lieu Score Note(s)
1966 Tigran Petrossian Moscou 11,5 – 12,5 (+3 −4 =17) Petrossian conserve son titre après 22 parties.
(Deux parties supplémentaires furent disputées.)
1969 12,5 – 10,5 (+6 −4 =13) Spassky devient champion du monde après 23 parties.
1972 Bobby Fischer Reykjavik 8,5 – 12,5 (+3 −7 =11) Fischer devient champion du monde après 21 parties.
(Fischer perdit une partie par forfait.)

Spassky remporta à nouveau le tournoi des candidats de 1968 après celui de 1965. Le deuxième match contre Petrossian eut lieu à Moscou du 14 avril au 17 juin 1969. Spassky, remporte cette fois le titre avec 2 points d’avance après la 23e partie.