1948 1957 Mikhail Botvinnik

Mikhaïl Moïsseïevitch Botvinnik (en russe : Михаил Моисеевич Ботвинник) ( à Kuokkala, aujourd’hui RepinoGouvernement de VyborgGrand-duché de Finlande, au nord-ouest de Saint-PétersbourgRussie –  à Moscou) est un joueur d’échecs soviétiquechampion du monde de 1948 à 1957, de 1958 à 1960et de 1961 à 1963.

Débuts aux échecs (1924-1926)

Botvinnik en 1927

Mikhaïl Botvinnik naquit le  dans une ville située actuellement dans le district de Saint-Pétersbourg. Son père et sa mère étaient dentistes. Bien que d’origine juive, les parents de Botvinnik lui interdirent de parler le yiddish et il reçut une éducation soviétique. Il apprit à jouer aux échecs à l’âge de douze-treize ans, fin 1923 et il remporta le championnat de son école en 1924. Il fit d’abord parler de lui à quatorze ans, en 1925, en battant le champion du monde Capablanca dans une simultanée. Un an plus tard, en 1926, il réussit à se qualifier pour la finale du championnat de Léningrad adultes où il finit deuxième. Puis, il fut remarqué très jeune et soutenu par le « père de l’école soviétique d’échecs », Alexandre Iline-Jenevski.

Résultat de recherche d'images pour "botvinnik"

De 1951 à 1993, le champion du monde rencontrait dans un match le vainqueur du tournoi des candidats, tournoi organisé tous les trois ans par la Fédération internationale des échecs (FIDE). De 1951 et 1972 et de 1985 à 1990, les matchs étaient organisés en 24 parties, le vainqueur étant le premier joueur à obtenir douze points et demi, les parties nulles rapportant un demi-point. En cas d’égalité, le tenant conservait son titre. En cas de défaite, l’ancien champion du monde avait droit, avant 1963, à un match revanche disputé l’année suivante.

Matchs de championnat du monde disputés par Botvinnik (à Moscou)
Année Adversaire Score Résultat
1951 David Bronstein 12 – 12 (+5 -5 =14) Égalité après 24 parties. 
Botvinnik conserve son titre
1954 Vassily Smyslov 12 – 12 (+7 -7 =10) Égalité après 24 parties. 
Botvinnik conserve son titre
1957 9,5 – 12,5 (+3 -6 =13) Smyslov devient champion du monde après 22 parties.
Botvinnik a droit à un match revanche.
1958 12,5 – 10,5 (+7 -5 =11) Match revanche.
Botvinnik redevient champion du monde après 23 parties.
1960 Mikhaïl Tal 8,5 – 12,5 (+2 -6 =13) Tal devient champion du monde après 21 parties.
Botvinnik a droit à un match revanche.
1961 13 – 8 (+10 -5 =6) Match revanche.
Botvinnik redevient champion du monde après 21 parties.
En 1963, le droit au match revanche était aboli et Botvinnik perdait définitivement son titre.
1963 Tigran Petrossian 9,5 – 12,5 (+2 -5 =15) Petrossian devient champion du monde après 22 parties.