Leçons vidéos et Cours d'échecs

A ceux qui fatigués d'apprendre veulent enfin savoir !

Le Mat Anderssen





2502 Diagrammes pour maîtriser les tableaux de mat (Format liseuse)

2502 Diagrammes pour maîtriser les Tableaux de Mat par [Professeur FFE, Orazio Puglisi]

2502 Diagrammes pour maîtriser les tableaux de mat(Version papier)

 

Le Mat d’Anderssen

1. Fxh7+ Rxh7 2. Dh5+ Rg8 3. Dh8#

Position finale

 

 

Adolf Anderssen est un joueur d’échecs allemand né le  à Breslau (province de Silésie) et mort le  (à 60 ans) dans la même ville, alors dans l’Empire allemand). Considéré comme le meilleur joueur du monde après un important tournoi tenu à Londres en 1851, il est considéré comme l’un des meilleurs représentants de l’école romantique.

Karl Ernst Adolf Anderssen apprit le jeu d’échecs de son père à l’âge de 9 ans. Passionné, il dévore toute la littérature échiquéenne qu’il peut trouver, mais se consacre avant tout à ses études de mathématiques. Pendant cette période, il pratique peu, s’intéressant surtout à la composition : il publie à l’âge de 24 ans une étude de finales, Aufgaben für Schachspieler, qui lui donne un important succès. En Aufgaben für Schachspieler est réédité sous le titre Gourmandises pour joueur d’échecs. Devenu professeur au lycée à Breslau et son avenir étant assuré, il commence alors sa carrière de joueur amateur à 30 ans.

Après un premier match disputé en 1848, Anderssen affronte Daniel Harrwitz, l’un des meilleurs joueurs d’Europe en obtenant un score nul de 5 à 5. Pour un pur amateur, ce résultat est remarquable. La même année, le Illustrierte Zeitung, journal d’échecs allemand, publie son portrait, ce qui était considéré comme un grand honneur à l’époque.

En 1871, Anderssen perd un premier match contre Johannes Hermann Zukertort, mais prend sa revanche l’année d’après en gagnant les trois parties. Par la suite, il participe à différents tournois majeurs mais termina seulement troisième du tournoi de Vienne 1873, deuxième dans le tournoi de Leipzig 1877 organisé pour le cinquantième anniversaire de ses débuts au échecs (à neuf ans) ; et sixième du tournoi international de Paris en 1878. Bien qu’ayant remporté quelques tournois mineurs (Leipzig 1871, Altona 1872 et Leipzig 1876), on dut se rendre à l’évidence : le temps des échecs romantiques était révolu ; l’époque du jeu scientifique et positionnel débutait.

Adolf Anderssen s’éteint en 1879, laissant l’empreinte d’un homme passionné, jamais accablé par une défaite et toujours prêt à lutter contre les meilleurs. Il fut un des rares maîtres à ne se faire aucun ennemi et mena la vie tranquille d’un enseignant modeste.

Le mat d’Anderssen

 

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Noirs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

Trait aux Blancs

 

© 2022 Leçons vidéos et Cours d'échecs

Thème par Anders Norén

error: Contenu protégé