En nom propre

 

La première possibilité de l’entrepreneur qui souhaite se mettre à son compte est de créer une entreprise individuelle : les formalités de création sont très simples, il y a peu de formalisme et l’entrepreneur pourra notamment bénéficier du régime micro-entreprise.

Le régime micro-entreprise permet de bénéficier de nombreux avantages, tels que : Le régime micro-social, le prélèvement libératoire d’impôt sur le revenu, la franchise de TVA et la comptabilité ultra-simplifiée (tenue d’un simple livre des recettes et d’un registre des achats).

Se mettre à son compte en entreprise individuelle engage la responsabilité illimitée du chef d’entreprise, qui pourra toutefois protéger certains biens immobiliers en effectuant une déclaration d’insaisissabilité. La résidence principale est tout de même protégée par une insaisissabilité applicable de plein droit.

L’entrepreneur individuel ne doit pas publier de comptes annuels et peut prendre ses décisions librement. Il est affilié au régime social des travailleurs indépendants. Ses rémunérations ne sont pas déductibles du bénéfice de l’entreprise.